Les investissements sont-ils uniquement destinés aux riches? Détrompez-vous! Pour commencer à investir, vous avez besoin de moins d’argent que vous ne le croyiez! Vous pouvez aussi accéder progressivement aux marchés financiers.

Constituez une réserve

Il faut apprendre à marcher avant de courir; cela vaut également pour l’épargne et les investissements.

Pouvez-vous mettre de l’argent de côté?

Dans ce cas, commencez avec un compte d’épargne classique. Ainsi, vous disposerez d’une réserve afin de faire face à d’éventuels revers.

Quelques exemples: votre machine à laver qui tombe en panne, des réparations urgentes à votre maison ou d’autres factures élevées imprévues.

La règle générale: vous avez intérêt à mettre de côté sur un compte d’épargne l’équivalent de 3-6 mois de revenus et un peu plus si vous avez une famille avec des enfants ou si vous disposez d’une propriété ou d’une voiture.

D’ailleurs, nos pays voisins y associent des chiffres concrets. Ainsi, selon l’Institut néerlandais d’information sur les budgets de consommateurs (Nibud), les célibataires sans enfants qui louent une maison, ont intérêt à disposer d’une réserve de 3.550 euros.

5.000 euros est une réserve adéquate pour les familles avec deux enfants, une propre habitation et une voiture.

Tuyau:
Sur Guide-epargne.be, vous pouvez découvrir quels comptes d’épargne rapportent le plus actuellement

Investir dans des actions

Si vous voulez investir, vous avez intérêt à le faire avec de l’argent auquel vous ne toucherez pas durant 3-5 ans.

Ainsi, vous pourrez faire face aux éventuelles évolutions négatives sur les marchés financiers et vous ne devrez pas paniquer au cas où un cours serait à la baisse.

Strictement parlant, quelques euros suffisent déjà pour investir dans des actions boursières.

En pratique, nous vous déconseillons d’effectuer des transactions de moins de quelques centaines d’euros, car vous devez également tenir compte de quelques frais.

Les frais de courtage sont les frais que vous devez payer au courtier ou à la banque afin de faire effectuer la transaction boursière.

Chaque institution applique ses propres taux, mais comptez au moins 7,50 euros par transaction pour les transactions boursières jusqu’à 1.000 euros.

Les frais de garde sont les frais que vous devez payer afin de faire placer vos actions sur un compte-titres.

Certains courtiers ou certaines banques ne facturent pas ces frais; d’autres vous font payer.

Souvent, il y a un coût minimal par type de titres. Pour les petites transactions boursières, ces frais peuvent être élevés, proportionnellement parlant.

Tuyau:
 Ici, vous pouvez vérifier vous-même ce qu'un compte-titres vous 
coûtera

Optez pour un fonds d’investissement…

Voulez-vous quand même investir avec des montants limités? Dans ce cas, vous pouvez envisager un fonds d’investissement.

Ensemble avec d’autres épargnants, vous investirez un montant global plus élevé dans des actions, obligations, monnaies ou une combinaison de celles-ci.

Sur le marché belge uniquement, vous pourrez déjà choisir parmi plus de 700 fonds, dont chacun à sa propre politique d’investissement.

Un avantage lié aux fonds d’investissement: vous êtes sûr(e) que vos investissements seront échelonnés, suite à quoi vous ne dépendrez plus de l’évolution d’une ou plusieurs actions.

Tuyau:
Ici, vous trouverez l’offre en matière de fonds des banques

… ou pour un plan d’investissement

Une autre alternative pour ceux qui ne veulent pas trop investir immédiatement, est le plan d’investissement.

A cet effet, vous mettez tous les mois un montant de côté, qui sera investi ensuite dans un ou plusieurs fonds d’investissement.

Ainsi, vous investirez non seulement dans un portefeuille échelonné, mais vous achèterez également des parts de manière échelonnée.

Cela vous permettra de compenser vos achats lorsque que la bourse sera chère. Il existe des plans d’investissement que vous pouvez déjà contracter à partir de 25 euros par mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.