Présidentielle américaine déjà révolue c’est le tour maintenant de jeter un œil critique sur les défaites en série pour les recours de Donald Trump devant la justice.

CONTESTATION est le maitre mot du président sortant des Etats-Unis. Le président américain, qui n’a toujours pas reconnu sa défaite, semble de plus en plus isolé face au scepticisme des juges

Ça ne s’arrange pas pour le président américain. Vendredi, la campagne de Donald Trump a essuyé trois nouveaux revers en justice sur des recours déposés pour contester les résultats du scrutin du 3 novembre.

A lire aussi  Ligue des Champions : Le PSG hérite de l’Atalanta Bergane, une équipe plus accessible

De plus en plus isolé, le président américain a encouragé ses supporters à se mobiliser à travers tout le pays ce week-end pour contester la victoire de Joe Biden.

Défaites en série de Donald Trump devant la justice

Dans le Michigan, vendredi, un juge a refusé de bloquer la certification des résultats, notant que les observateurs contestant la tabulation des votes n’avaient «pas assisté à une réunion le 29 octobre» où le processus avait été expliqué.

Dans l’Arizona, les avocats de Donald Trump ont été forcés de retirer leur recours qui n’avait aucune chance d’aboutir dans le comté de Maricopa (Phoenix). La veille, de nombreux témoins avaient reconnu qu’ils n’étaient «pas certains» que leur vote n’ait pas été compté.

En Pennsylvanie, enfin, une cour a jugé qu’accepter des bulletins postaux retardataires n’était pas anticonstitutionnel. La Cour suprême des Etats-Unis doit toutefois encore se prononcer sur ce point. Mais même si ces bulletins étaient rejetés, l’avance de Joe Biden, qui dépasse les 40.000 voix, devrait être suffisante.

Donald Trump persiste

Jeudi et vendredi, le président américain a accusé le logiciel Dominion Voting Systems, qui équipe les machines à voter de 28 Etats, d’avoir « effacé 2,7 millions de votes pro-Trump dans le pays ».

A lire aussi  Monaco (12 succès, 2 défaites) poursuit sa série Basket

Mais il a aussitôt été désavoué par l’agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA).

Présidentielle américaine défaites en série pour les recours de Donald Trump devant la justice
Présidentielle américaine défaites en série pour les recours de Donald Trump devant la justice

Selon cette dernière, l’élection a été «la plus sûre» jamais organisée, sans «aucun signe» de piratage ou de vote accidentellement changé.

La semaine prochaine pourrait toutefois marquer un tournant dans sa stratégie de contestation, alors que la Géorgie devait avoir achevé son recompte, pour une certification de ses résultats attendue le 20 novembre.

Laisser un commentaire