fatick-deux-ambulances-medicalisees-pour-l-hopital-regional-et-le-centre-de-sante
fatick-deux-ambulances-medicalisees-pour-l-hopital-regional-et-le-centre-de-sante
82 / 100

Le ministre des Sports et maire de la commune de Fatick, Matar Bâ, a offert deux ambulances médicalisées à l’hôpital régional et au centre de santé de Fatick, a-t-on appris dimanche.

Deux ambulances médicalisées pour l’hôpital régional et le centre de santé

’’Ce don d’ambulances médicalisées permet de régler des difficultés de transfert de malades de l’hôpital régional et du centre de santé de Fatick’’, a dit le ministre lors de la cérémonie de remise de ces ambulances.

ong-aprieca-realise-un-complexe-scolaire-a-keur-massar-promoteur
ong-aprieca-realise-un-complexe-scolaire-a-keur-massar-promoteur

A lire aussi

Implantées dans la commune de Fatick, ces deux structures sanitaires étaient confrontées à un problème d’ambulances ces derniers mois, a-t-il informé.

’’Ainsi, avec mes amis et partenaires, nous avons pu trouver ces deux ambulances pour le centre de santé et l’hôpital régional de Fatick’’, a-t-il déclaré.

Fils de Fatick d’un citoyen de Fatick et non sous mon statut de maire

’’Ces ambulances, a-t-il précisé, ont été acquises grâce à l’action tout court d’un fils de Fatick d’un citoyen de Fatick et non sous mon statut de maire de cette commune encore moins par de ministre des sports’’, a t-il précisé.

mairie-de-khombole-remet-300-tables-bancs-et-des-kits-scolaires-aux-ecoles
mairie-de-khombole-remet-300-tables-bancs-et-des-kits-scolaires-aux-ecoles

Matar Bâ a fait part de son ambition de doter les structures sanitaires de la commune de Fatick de véhicules pouvent servir d’ambulances pour les postes de santé.

Populations dans leurs difficultés

Selon lui, ’’le seul combat qui mérite d’être engagé, c’est d’accompagner les populations dans leurs difficultés’’.

Le directeur de l’hôpital régional de Fatick, Babacar Mané, et des élus locaux ont pris part à la cérémonie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here