Décédé ce mercredi des suites d’un arrêt cardiaque, Diego Maradona laisse l’Argentine orpheline. Un deuil national de trois jours a ainsi été décrété.

Diego Armando Maradona – 1986

L’Argentine pleure son dieu. Ce mercredi, après l’annonce du décès de D. Armando Maradona, le gouvernement argentin a décrété un deuil national de trois jours.

A lire aussi Révélations : « Moi, Messi, je l’adore », dit Maradona, qui nie l’avoir critiqué

Si les contours d’un éventuel hommage national restent flous, le président Alberto Fernandez a expliqué vouloir réserver un moment particulier à l’idole du peuple : « J’ai d’abord demandé à ce qu’on parle à la famille, a expliqué le président argentin à Tyc Sports. Ils ont les portes ouvertes de l’état pour D. Armando Maradona. Ce que demande la famille, on le fera. Diego mérite d’avoir cet hommage ».

Kafunel avec Eurosport
Crédit: Getty Images

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here