Zinédine Zidane va-t-il se faire une place au Panthéon des meilleurs entraîneurs de l’histoire? Le coach du Real Madrid vise un triplé inédit en…Real Madrid – Liverpool

  • 46′
  • 46′

  • Mt

  • 45+3′

    OCCASION POUR REAL MADRID 

    Au tour de Benzema de se mettre en évidence. Le Français percute plein axe avant de prendre sa chance à 25 mètres. Sa tentative passe de peu à gauche de la cible !

  • 45+2′

    Marcelo met le feu sur la gauche et obtient un corner au duel avec Lovren. Kroos le frappe mais Robertson éloigne de la tête au premier poteau.

  • 45+1′

  • 45′

    OCCASION POUR REAL MADRID 

    Liverpool est au bord de la rupture ! Benzema, depuis la gauche, allonge un ballon vers le second poteau. A la réception, Nacho, arrivant à toute vitesse, reprend de volée. Sa tentative échoue dans le petit filet de Karius !

  • 43′

    BENZEMA EST SIGNALÉ HORS JEU 

    Sur un centre venu de la droite, Ronaldo, à bout portant, claque une reprise de la tête qui oblige Karius à sortir le grand jeu. Le ballon revient sur Benzema qui fait trembler les filets mais le but est logiquement invalidé pour une position de hors-jeu.

  • 42′
  • 40′

    Le Real Madrid confisque le ballon 63% du temps depuis le coup d’envoi. Avec des Reds qui ont quelque peu perdu le fil depuis la sortie de Salah, ils sont en train de mettre à profit ce point fort de leur arsenal.

  • 38′
  • 36′

    Fin de partie également pour Carvajal. Nacho entre en jeu.

  • 35′

    LES SOIGNEURS RENTRENT SUR LA PELOUSE 

    Le jeu est de nouveau interrompu. Carvajal se tord de douleur au sol après une accélération sur la droite. Le latéral espagnol semble touché musculairement.

  • 33′
  • 31′

    Terrible coup dur pour les Reds ! Salah ne peut plus poursuivre et cède sa place à Lallana. Jurgen Klopp va devoir opérer une réorganisation tactique avec Mané qui passe sur l’aile droite.

  • 29′

    LES SOIGNEURS RENTRENT SUR LA PELOUSE 

    Salah vient de se rasseoir sur la pelouse. En larmes, il ne semble pas s’être remis de sa chute…

  • 27′

    Le « Pharaon » vient de se relever en grimaçant. Il peut toutefois reprendre sa place et, immédiatement, intercepte une passe de Marcelo. Plus de peur que de mal pour le joueur de l’année en Premier League !

  • 26′

    LES SOIGNEURS RENTRENT SUR LA PELOUSE 

    Salah, au duel avec Ramos, tombe lourdement sur l’épaule gauche. L’Egyptien reste cloué au sol et le staff médical intervient. Le peuple rouge retient son souffle…

  • 25′
  • 23′

    OCCASION POUR LIVERPOOL 

    Après un une-deux avec Mané sur la gauche, Milner centre subtilement en retrait. Au point de penalty, Firmino, en pivot, se retourne après un contrôle approximatif et frappe. Ramos, sur la trajectoire, détourne. Le ballon revient toutefois sur Arnold qui arrive lancé et décoche un tir puissant sans contrôle. Navas, d’une parade parfaitement assurée, stoppe le cuir sans le relâcher !

  • 23′
  • 21′

    Le Real Madrid cherche ce soir de devenir la première formation à remporter trois C1 consécutives depuis le grand Bayern Munich des seventies (1974-76).

  • 19′

    Carvajal concède bêtement un corner. Salah se charge de frapper le coup de pied de coin depuis la droite. Au second poteau, Van Dijk décolle et parvient à prendre le meilleur sur Navas dans les airs ! La reprise de la tête du grand défenseur néerlandais n’est toutefois pas cadrée.

  • 17′

    L’action de CR7 a manifestement boosté la confiance d’un Real Madrid qui cherche à construire dans les 30 derniers mètres adverses. Le travail d’approche est bon mais la défense des Reds l’est tout autant et ces derniers finissent par s’en sortir sans dommage.

  • 15′

    OCCASION POUR REAL MADRID 

    Un ballon perdu par Firmino dans une zone chaude offre une munition au Real Madrid. Carvajal, à l’interception, joue en première intention pour Ronaldo à droite. Le Portugais allume le turbo, pénètre dans la surface avant, en angle fermé, de décocher un missile. Le ballon manque de peu de finir sa course sous la barre de Karius !

  • 14′

    Nouveau coup de chaud dans la surface madrilène ! Firmino et Salah voient leurs frappes contrées. Le danger revient par l’intermédiaire d’Arnold qui adresse un centre tendu depuis l’aile droite. Navas s’envole et repousse du poing ! Le ballon est immédiatement récupéré par les Reds qui reviennent travailler dans le camp espagnol.

  • 13′

    Après avoir essuyé un petit orage, les Merengues cherchent à se rassurer et mettent en place une séquence de conservation de plus d’une minute. Benzema n’hésite pas à décrocher très loin pour apporter le surnombre au milieu et permettre aux siens de travailler sereinement sur la base arrière.

  • 11′

    Marcelo tente de sonner la révolte ! Le feu follet brésilien, en zone offensive, s’ouvre une fenêtre de frappe à 25 mètres et prend sa chance. Son tir rasant est toutefois écrasé et file à droite des cages défendues par Karius.

  • 10′

  • 8′

    Les Reds intensifient la pression ! A la réception d’une déviation sur la droite de la surface, Arnold se jette pour couper à l’angle des six mètres mais il est devancé de justesse par un Navas encore une fois vigilant.

  • 7′

    Après un nouveau ballon récupéré dans l’entrejeu, Firmino, en première intention, ouvre à ras de terre dans la profondeur. Mané a plongé mais Navas avait anticipé et, aidé par Varane, peut intervenir hors de sa surface. Les Madrilènes s’en sortent bien sur ce coup !

  • 7′

    Après un nouveau ballon récupéré dans l’entrejeu, Firmino, en première intention, ouvre à ras de terre dans la profondeur. Mané a plongé mais Navas avait anticipé et, aidé par Varane, peut intervenir hors de sa surface. Les Madrilènes s’en sortent bien sur ce coup !

  • 6′

    Milner tente de combiner avec Salah sur le coup franc. Le « Pharaon » décoche une frappe sèche à 20 mètres mais Modric se sacrifie et, en se couchant, parvient à contrer le tir.

  • 5′

    Salah, séché par Marcelo, obtient un coup franc intéressant légèrement excentré sur la droite.

  • 4′
  • 4′

    Avec 29 buts inscrits cette saison, le trio Salah-Firmino-Mané est le plus prolifique de l’histoire sur une édition de C1 devant la BBC de 2013-2014 (28) et les Barcelonais Messi-Neymar-Suarez de 2014-2015 (27)

  • 3′

    Le Real répond immédiatement. Ronaldo fait le show sur l’aile gauche avant de recentrer le jeu vers Modric qui, à son tour, écarte à droite pour Carvajal. Le latéral prend l’information et distille un bon centre vers Isco mais Karius jaillit et dégage du poing.

  • 1′

    Liverpool se porte d’emblée vers l’avant ! Salah, trouvé au coeur du jeu, fixe la défense et joue un petit ballon dosé dans le dos de Ramos. Mané arrive lancé comme une fusée mais Varane, qui avait parfaitement lu, coupe in extremis et éloigne le danger !

  • 1′

  • 0′
  • 0′
  • 0′

    Cristiano Ronaldo sera encore l’arme fatale côte Real Madrid. Le joyau portugais, meilleur réalisateur de l’histoire de la C1 (121 buts), est encore en tête des bilans cette saison avec 15 réalisations. CR7 est en outre un homme des grands rendez-vous, lui qui a inscrit 4 buts lors de 3 finales de Ligue des champions différentes (2008, 2014, 2017).

  • 0′

    Pour espérer renverser l’ogre madrilène, Liverpool devra miser sur son attaque de feu ce soir. Les Reds ont trouvé le chemin des filets à 40 reprises cette saison en Ligue des champions, seuls le FC Barcelone de 2000 (45) et le Real Madrid de 2014 (41) ayant fait mieux dans l’histoire.

  • 0′

    Côté Liverpool, Jurgen Klopp a également déployé un onze attendu avec son terrible trident Salah-Firmino-Mané aux avant-postes. Milner, rouage essentiel de l’entrejeu, tiendra bien sa place après être revenu de blessure récemment. Enfin, en défense, Van Dijk sera associé à Lovren dans l’axe, les ailes étant défendues par Arnold et Robertson. Le onze de Liverpool : Karius – Arnold, Lovren, Van Dijk, Robertson – Milner, Henderson, Wijnaldum – Salah, Firmino, Mané.

  • 0′

    Les compositions d’équipes sont connues. Du côté du Real Madrid, Zinedine Zidane a décidé de reconduire exactement le même onze qui a triomphé de la Juve en finale la saison passée (4-1). Il a ainsi préféré associer Benzema et Isco à Ronaldo sur le front offensif, un dispositif repoussant Bale sur le banc. Pour le reste, du grand classique avec notamment la présence de Varane au côté de Ramos en charnière défensive. Le onze du Real Madrid : Navas – Marcelo, Varane, Ramos, Carvajal – Modric, Casemiro, Kroos – Isco – Benzema, Ronaldo.

  • 0′

    Les Reds, de leur côté, disputent leur 8e finale dans la compétition reine pour un bilan de 5 triomphes (1977, 1978, 1981, 1984, 2005). Ils ont été battus à deux reprises, par la Juventus en 1985 et par l’AC Milan en 2007.

  • 0′

    Le Real Madrid dispute ce soir sa 16e finale de C1, un record dans l’histoire de l’épreuve. Aucune équipe n’a en outre remporté autant de succès (12), les Merengues ayant seulement été battus par Benfica (1962), l’Inter Milan (1964) et… Liverpool (1981) !

  • 0′

    Liverpool, de son côté, est incontestablement la belle surprise de cette édition 2018. Les Reds, cornaqués par l’audacieux Jurgen Klopp et emmenés par un Mohamed Salah sur un nuage, ont vu leur football tourné vers l’offensive récompensé. Après avoir écarté le FC Porto en 8e de finale, le LFC a torpillé à la surprise générale Manchester City (3-0, 1-2) avant de sortir vainqueur d’un duel spectaculaire face à l’AS Roma (5-2, 4-2). Toujours fidèles à leur ligne de conduite, les joueurs du Nord de l’Angleterre devraient encore une fois jouer crânement leur chance ce soir. Le Real est prévenu : les pyromanes rouges sont déterminés à transformer la moindre étincelle en véritable feu d’artifice !

  • 0′

    Est-il encore besoin de chanter les louanges du Real Madrid ? Institution mythique, la Maison Blanche est le club le plus titré de l’histoire et cherchera ce soir à soulever la Coupe aux grandes oreilles pour la 3e fois d’affilée. Sous la houlette d’un Zinedine Zidane dont l’aura semble sublimer un groupe pétri de talent à tous les niveaux, les Merengues ont encore une fois réalisé un parcours extrêmement solide pour s’immiscer à ce stade de la compétition, écartant consécutivement le PSG, la Juventus et le Bayern Munich. Ils partiront logiquement avec les faveurs des pronostics au coup d’envoi mais eux mieux que quiconque savent pertinemment que leur marge de manoeuvre sera ténue et qu’il leur faudra délivrer leur meilleur football pour conserver leur bien.

  • 0′

Laisser un commentaire