Algérie les drapeaux en berne en hommage à Abdelaziz Bouteflika
Algérie les drapeaux en berne en hommage à Abdelaziz Bouteflika
84 / 100

L’Algérie continue de pleurer son ex et défunt président de la République. Les drapeaux en berne en hommage à Abdelaziz Bouteflika. Dans la rue, les Algériens n’étaient pas indifférents à la mort du président Abdelaziz Bouteflika.

Drapeaux en berne en hommage à Abdelaziz Bouteflika (Algérie)

L’ancien président Abdelaziz Bouteflika est décédé vendredi à l’âge de 84 ans en Algérie.

En Algérie, les drapeaux seront en berne pendant trois jours en hommage à l’ancien président de la République Abdelaziz Bouteflika, le combattant de l’indépendance a indiqué la présidence dans un communiqué samedi.

Algérie décès d’Abdelaziz Bouteflika
Algérie décès d’Abdelaziz Bouteflika

A lire aussi

L’ancien président est décédé à l’âge de 84 ans, dans les rues d’Alger, sa disparition suscite diverses réactions.

Dès sa prise de pouvoir en 1999, Abdelaziz Bouteflika était considéré comme l’artisan de la réconciliation nationale qui a permis de rétablir la paix en Algérie, après avoir approuver par référendum l’amnistie d’islamistes après la guerre civile de 1992-1999, qui aura fait des milliers de morts.

Aux côtés des grandes figures et martyrs de la guerre d’indépendance (1954-1962)

Abdelaziz Bouteflika devrait être inhumé dimanche au carré des martyrs du cimetière d’El-Alia, dans l’est d’Alger. C’est là que reposent tous ses prédécesseurs, aux côtés des grandes figures et martyrs de la guerre d’indépendance (1954-1962).

Il était reçu dans tous les pays du monde, le pays s’est amélioré quand Bouteflika est devenu président, le seul problème était sa maladie, sinon il aurait mieux valu qu’il reste président lâche un habitant.

Abdelaziz Bouteflika l’homme qui aimait trop le pouvoir
Abdelaziz Bouteflika l’homme qui aimait trop le pouvoir

A lire aussi 

Selon Sabqpress Abdelaziz Bouteflika est mort à Zeralda, entouré de sa soeur Zhor, son frère Nacer et d’autres membres de sa famille. Un autre de ses frères, Said, emprisonné pour des accusations de corruption, a demandé à assister aux obsèques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here