Le champion anglais en titre, Liverpool, a été écrasé dimanche par Aston Villa (7-2) pour la 4e journée de Premier League, du jamais vu depuis 1963 pour les Reds.

Liverpool, qui avait remporté ses 3 premiers matches, pointe à la 5e place du classement, à égalité de point avec son bourreau du jour, qui pointe au 2e rang grâce à sa différence de buts.

Lors d’un match où rien n’a été en sa faveur et où sa défense était aux abonnés absents, Liverpool était mené 4-1 à la pause avec un triplé de Ollie Watkins.

Même Jürgen Klopp en a ri sur la touche après le 6e but de Jack Grealish (6-2, 66e), le troisième inscrit par le club de Birmingham sur une frappe déviée par un défenseur des Reds.

écrasé par Aston Villa (7-2), Liverpool a « perdu le fil », admet Klopp

Angleterre écrasé par Aston Villa (7-2), Liverpool a perdu le fil, admet Klopp
Angleterre écrasé par Aston Villa (7-2), Liverpool a perdu le fil, admet Klopp

L’entraîneur allemand de Liverpool, Jürgen Klopp, lors du match de Bundesliga face à Aston Villa, à Birmingham, le 4 octobre 2020

Privé dans les cages de son gardien brésilien Alisson, blessé, et de l’attaquant sénégalais Sadio Mané, atteint du Covid-19, Liverpool a vécu un cauchemar en attaque, malgré le doublé de Mohamed Salah (33e, 60e).

A lire aussi  Un avion écrasé lors d’un atterrissage d’urgence en Inde, au moins 20 morts

Liverpool n’avait plus encaissé 7 buts en championnat depuis une défaite sur le même score contre Tottenham en 1963 et, jamais, un champion anglais sortant n’avait pris 7 buts depuis un 7-1 encaissé par Arsenal à Sunderland en 1953.

Ce match intervient après une autre rencontre complètement folle qui avait vu Manchester United perdre 6-1 à Old Trafford contre Tottenham, après avoir mené 1-0 au but de deux minutes de jeu.

Laisser un commentaire