Festivités du Nouvel An à Paris: 400.000 personnes se sont réunies sur les Champs-Elysées
Festivités du Nouvel An à Paris: 400.000 personnes se sont réunies sur les Champs-Elysées

Festivités du Nouvel An oblige et tous les moyens sont bons pour sacrifier à la tradition. A pied, à vélo, en taxi, des dizaines de milliers de touristes se sont rassemblés sur la célèbre avenue.

Malgré la grève des transports, 400.0000 personnes se sont réunies sur les Champs-Elysées mardi soir pour célébrer le passage en 2020, selon des chiffres communiqués par la police.

Un chiffre en forte progression par rapport à l’an passé, et bien au-dessus des attentes. Habituellement, entre 250.000 et 300.000 personnes se rassemblent sur les Champs-Elysées.

A pied, à vélo, en taxi, des dizaines de milliers de touristes se sont rassemblés sur la célèbre avenue.

Matias et Augustina, un couple d’Argentins expliquait ainsi ne pas « vraiment voir la différence », avec ou sans la grève. Chaque année, ils ont le même rituel et « ce n’est pas la grève qui va changer nos habitudes ».

Un dispositif de sécurité pour les festivités

Tous deux âgés de 45 ans et originaires de la ville côtière de Mar del Plata, ils viennent tous les ans à Paris pour fêter le réveillon du Jour de l’an: « Notre programme est toujours le même, nous allons voir un spectacle le 30 et allons sur les Champs-Elysees le 31, on adore », raconte l’Argentine, une perche à selfie à la main, prête à faire leurs traditionnelles photos au centre de l’avenue et devant l’Arc de Triomphe. 

Un peu plus haut sur l’avenue, un couple d’Alsaciens a dîné au Fouquet’s, le célèbre restaurant saccagé en mars en marge d’une manifestation de gilets jaunes avant d’assister aux festivités. 

Avant de pouvoir se balader sur l’avenue, chaque fêtard a dû passer un dispositif de sécurité composé de barrages filtrants et de fouilles. Un périmètre de sécurité avait été établi depuis 19 heures. 

Dès 21 heures, les fêtards ont été accueillis par deux DJ’s: Mr Bonus et Mlle Caro, des résidents du Rosa Bonheur.

Mais la majorité des badauds se sont déplacés pour voir, à partir de 23h, le traditionnel spectacle pyrotechnique autour de l’Arc de Triomphe.

Kafunel avec AFP

Laisser un commentaire