La Fifa Fifa nomme et c’est officiel ! La Fifa a annoncé que son Bureau du Conseil a décidé de nommer un comité de normalisation pour les Fédérations guinéenne et tchadienne de Football (FGF).

Fifa nomme des Comités de normalisation en Guinée et au Tchad

Pour la Fédération guinéenne de football, la décision a été prise ‘’à la suite de plusieurs irrégularités survenues dans le cadre de la procédure électorale de cette dernière’’, explique l’instance dirigeante du football mondial, dans un communiqué.

Afin de s’assurer que la FGF puisse organiser des élections justes et transparentes et regagner la confiance de toutes les parties prenantes du football guinéen, la Fifa a assigné différentes missions au comité de normalisation.

Durant son mandat, le comité devra s’évertuer ‘’à gérer les affaires courantes de la FGF, à déterminer, en coopération avec l’administration de la Fifa, si des dispositions spécifiques des statuts ou du code électoral de la FGF doivent être amendées en vue de la procédure électorale’’.

Commissions électorale et de recours électoral

Il aura aussi pour tâches de ‘’s’assurer que les nouveaux membres des commissions électorale et de recours électoral et, le cas échéant, des organes juridictionnels soient nommés par le congrès de la FGF’’.

‘’Une fois (que) les nouveaux membres susmentionnés nommés’’, il devra ‘’s’assurer que l’élection du comité exécutif de la FGF puisse être menée conformément aux statuts et règlements applicables de la fédération’’.

A lire aussi

‘’Le comité de normalisation se composera d’un nombre opportun de membres, qui seront désignés conjointement par la Fifa et la CAF dès que possible. Tous ces membres feront l’objet d’un contrôle d’éligibilité mené par la Commission de Contrôle de la Fifa, conformément au Règlement de Gouvernance de la Fifa’’, précise le communiqué.

Toutefois, aucun d’entre eux ne sera éligible pour les postes à pourvoir lors des élections de la FGF, quelles que soient les circonstances. Le mandat du comité de normalisation expirera au plus tard le 30 juin 2022, précise la même source.

Pas satisfait aux critères requis pour faire acte de candidature

Les deux candidats à la présidence de la Fédération guinéenne de football, le président sortant, Antonio Souaré, et Aboubacar Touré, un ancien secrétaire général de l’AS Kaloum, n’ont pas satisfait aux critères requis pour faire acte de candidature à l’élection prévue le 18 mai dernier.

Les critères requis pour diriger la fédération écartent tout candidat qui a été l’objet d’une sanction dans l’exercice de ses fonctions de dirigeant sportif.

Concernant le Tchad, à la suite de la levée de sa suspension, le 11 octobre dernier, une mission conjointe Fifa-CAF a été dépêchée à N’Djaména afin de suivre les discussions en cours entre la FTFA et le gouvernement tchadien, poursuit le communiqué de la Fifa.

Exigences statutaires et réglementaires applicables

‘’Au vu de l’incapacité des instances dirigeantes du football tchadien à mener à bien une procédure électorale conforme aux exigences statutaires et réglementaires applicables à toutes les associations membres de la Fifa et compte tenu des lacunes contenues dans les statuts de la Fédération du Tchad, le Bureau du Conseil de la Fifa a également décidé de nommer un comité de normalisation.

Ce comité sera chargé des mêmes tâches qu’en Guinée et agira en qualité de commission électorale pour l’organisation de l’élection d’un nouveau comité exécutif de la FTFA sur la base des statuts et du code électoral révisés, poursuit le document.

A lire aussi

Le comité de normalisation œuvrant en qualité de commission électorale, aucun de ses membres ne sera éligible pour les postes à pourvoir lors des élections, quelles que soient les circonstances. Le mandat du comité de normalisation prendra fin au plus tard le 15 novembre 2022, souligne le document.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here