Huawei transforme l’Honor 20 en Nova 5T pour éviter les sanctions

0
13

L’avenir des futurs smartphones de Huawei s’écrit toujours en pointillés : que va réellement valoir un Mate 30 dépourvu des applications et des services de Google ? Mais le constructeur a une carte à jouer.

Si la présence du Play Store et des apps de Google n’est pas indispensable pour vendre des smartphones en Chine, ce n’est pas le cas sur les marchés occidentaux, aux États-Unis et en Europe. Huawei paie toujours et encore l’interdiction infligée par l’administration Trump d’intégrer des technologies fournies par des entreprises américaines.

Le casse-tête de Huawei

Huawei est donc face à un véritable casse-tête : comment continuer à peser sans utiliser des technologies appréciées par les consommateurs ? Une des solutions envisagées est de « repackager » des appareils sortis avant le véto de Washington ! C’est ce que s’apprête à faire le constructeur, qui va dévoiler le 17 octobre un « nouveau » smartphone pour la France.

A lire aussi :  Test de la Huawei MediaPad M5 Lite : petit prix, grands frissons

Cet appareil serait le Nova 5T, selon une offre de remboursement de Bouygues Telecom dénichée par BFM TV. Et il s’agirait tout simplement d’une refonte de l’Honor 20, disponible en France depuis la fin du mois d’août. Par conséquent, le Nova 5T disposera de toutes les fonctionnalités liées à Android, donc tous les services de Google.

Huawei a choisi un bon smartphone, car l’Honor 20 est séduisant (lire notre test) : écran de 6,26 pouces (1.080 x 2.340), puce Kirin 980, 6 Go de RAM, batterie d’une capacité de 3.750 mAh, quatre modules photo au dos (dont un de 48 mégapixels, un ultra grand angle et un capteur de profondeur), un appareil photo de 32 mégapixels à l’avant, un lecteur d’empreintes digitales sur le côté.

Cette technique de « rebranding » va fonctionner pendant un temps, mais au bout d’un moment Huawei ne pourra plus puiser dans son catalogue de smartphones d’avant les sanctions. À moins que celles-ci soient assouplies, comme l’indiquent plusieurs signaux de la Maison Blanche.

Source: Kafunel avec BFMTV

Publicités

Laisser un commentaire