L’inspecteur d’académie Kaolack, centre, Siaka Goudiaby, a assuré mercredi de la bonne organisation de la session 2020 du baccalauréat dans cette région où le protocole sanitaire est bien respecté dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

« Nous venons d’achever la tournée traditionnelle de visite des centres d’examen par rapport à l’organisation du baccalauréat. Au regard de ce que nous avons constaté sur le terrain, nous sommes rassurés quant à la bonne organisation du baccalauréat’’, volet enseignement général, session 2020, dans la région de Kaolack, a-t-il déclaré.

Selon l’inspecteur d’académie de Kaolack, le protocole sanitaire en œuvre dans les écoles est bien respecté. Il cite le respect de la distanciation physique entre élèves dans les salles de classe, le lavage des mains, la prise de température par thermoflash, l’utilisation de gel et de savon ainsi que le port obligatoire de masques.

Il a déploré le fait que seuls 28 candidats sont en lice pour la série S 1, un nombre ’’très faible et inquiétant’’ pour une académie comptant 39 jurys et 12.212 candidats.

« La série S1 ne compte que 28 candidats, ce qui est très faible et inquiétant parce qu’aujourd’hui, nous avons besoin d’avoir une masse critique de cadres dans ces disciplines de pointe que sont les mathématiques, la science et la technologie », a-t-il dit.

IA de Kaolack satisfait du bon déroulement de l’examen du BAC

« Heureusement que les documents d’orientation du ministère dans ses grandes options en matière de pilotage et gestion du système a prévu de réorienter le système d’enseignement-apprentissage vers la promotion des mathématiques, des sciences et des technologies », a-t-il ajouté.

Siaka Goudiaby, inspecteur d’académie Kaolack (centre)+
Siaka Goudiaby, inspecteur d’académie Kaolack (centre)+

Pour la série S2, la région de Kaolack compte 1.805 candidats, soit un pourcentage de 14, 80%, les séries L, toutes options confondues, totalisant 10.379 candidats.

« Pour ce qui est du cas particulier de la Gambie, nous avons un jury secondaire géré à partir du centre de Karang, pour un nombre de 66 candidats toutes options et séries confondues », a expliqué M. Goudiaby.

A lire aussi  Sénégal signe le contrat de financement pour le TER Dakar-Diamniadio

S’agissant des modalités de proclamation des résultats du baccalauréat cette année, l’inspecteur d’académie de Kaolack rappelle que l’Office du baccalauréat, à travers le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, prévoit à travers un protocole de convention signé avec l’Union nationale des radios communautaires locales, de procéder à la diffusion spontanée et en direct des résultats de l’examen.

Laisser un commentaire