79 / 100

Yaroslav Pastukhov , journaliste Canadien, a écopé de neuf ans de prison pour avoir entraîné un groupe de cinq personnes dans son terrible plan, rapporte « Slate ».

Le journaliste canadien Yaroslav Pastukhov a mis de la poudre aux yeux à son stagiaire.

Littéralement ou à la canadien….

Cette plume de Vice, plus connue sous l’alias de Slava Pastuk, est ainsi parvenue à convaincre un petit groupe de cinq personnes, dont son stagiaire, de transporter d’énormes quantités de cocaïne pour son propre bénéfice.

L’homme vient d’être condamné à neuf ans de prison, comme le relate Slate ce jeudi 5 décembre 2019.

La fine équipe, constituée d’un mannequin de 19 ans, d’un DJ et, donc, d’un ex-stagiaire de Vice nommé Robert Wang, ont ainsi convoyé en 2015 40 kilos de poudre blanche entre Las Vegas, aux États-Unis, et l’Australie.

Usant de son autorité et de son prestige, Yaroslav Pastukhov leur a fait miroiter une vie de rockeur et de l’argent de poche facile.

« Ce sera la chose la plus gangstérique que vous ferez de votre vie », leur a ainsi promis le journaliste pour galvaniser les troupes.

jounaliste canadien
jounaliste canadien

Aucun regret

Las, les apprentis passeurs se sont fait pincer dès leur arrivée à l’aéroport de Sydney, le 22 décembre 2015, avec un butin estimé à plus d’un million de dollars. Yaroslav Pastukhov a quant à lui été interpellé en janvier 2019.

Un laps de temps nécessaire aux autorités canadiennes pour amasser des preuves à l’encontre du trafiquant. Elles ont notamment mis la main sur un enregistrement édifiant entre le journaliste et son stagiaire, qui, jugé en Australie, a écopé de six ans et demi de prison dans cette affaire.

A lire aussi : Révélations du bureau d’immigration Canadien  » Il n’y avait aucune offre d’un million d’immigrants de ce genre aux pays »

Interviewé par le média The Ringer lundi 2 décembre, Yaroslav Pastukhov semble ne rien regretter. Au contraire, le détenu verrait bien son histoire être adaptée sur grand écran. Il dispose désormais de neuf ans pour peaufiner son scénario.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here