La classification des couleurs. Comme je vous le disais dans mon article sur la puissance de la couleur, je prépare un test pour vous aider à déterminer une palette large de vos couleurs naturelles. Il ne remplacera jamais le diagnostic d’un professionnel en conseil en image, mais il vous permettra déjà d’y voir plus clair.

La méthode que j’utilise est basée sur la température psychologique, la luminosité et la pureté de la couleur. Je vais donc vous expliquer (ou vous rappeler) succinctement ces notions essentielles afin de mieux comprendre les effets et les interactions des couleurs, en particulier lorsqu’elles sont mises en relation avec nos propres couleurs naturelles. Ce récapitulatif est basé sur le cercle chromatique de Johannes Itten.

A lire aussi La puissance de la couleur

Pourquoi celui de Johannes Itten ? Parce que toutes les techniques d’analyse colorimétrique de la personne reposent sur son travail.

Johannes Itten (1888-1967), professeur et artiste peintre suisse du Bauhaus, a identifié la relation entre les couleurs préférées, les harmonies colorées naturelles (peau, cheveux, yeux) et la personnalité de ses élèves.

Depuis, de nombreux professionnels de l’image ont amélioré ses recherches (Suzanne Caygill et Carole Jackson par exemple).

Chaque méthode repose sur les couleurs naturelles de l’individu et propose des palettes de couleurs selon une classification bien précise.

La classification des couleurs

LE CERCLE CHROMATIQUE

cercle-chromatique-johannes-itten-
cercle-chromatique-johannes-itten-

Classification – Couleurs primaires (3) = Jaune – Rouge (magenta) – Bleu (cyan)

Couleurs de base ne pouvant être obtenues par d’autres couleurs. C’est à partir d’elles que l’on forme toutes les autres couleurs.

Couleurs secondaires (3) = Orange – Vert – Violet

Couleurs obtenues par le mélange de 2 couleurs primaires à parts égales.

Rouge + JauneOrange

Jaune + Bleu Vert

Bleu + Rouge Violet

Couleurs tertiaires ou intermédiaires (6) = Jaune orangé, Rouge orangé, Rouge violacé, Violet bleuté, Vert bleuté, Jaune verdâtre

Couleurs obtenues par le mélange d’1 couleur primaire avec 1 couleur secondaire à parts égales et consécutives sur le cercle chromatique.

Rouge + Violet Rouge violacé

Violet + BleuViolet bleuté

Bleu + Vert Vert bleuté

Vert + Jaune Jaune verdâtre

Jaune + Orange Jaune orangé

Orange + Rouge Rouge orangé

Classification …. NOTIONS DE BASE

La teinte ou la couleur

La couleur n’existe pas sans lumière. Les objets ont la propriété de renvoyer les rayons lumineux.

Quand on dit qu’une voiture est rouge, c’est que la composition moléculaire de la peinture absorbe tous les rayons lumineux sauf le rouge qu’il renvoie.

Les objets réfléchissent donc des radiations captées par l’œil, transmises au cerveau puis interprétées par celui-ci. Il s’agit d’une sensation : la perception de la couleur.

Oeil-Couleur-
Oeil-Couleur-

Le système à synthèse soustractive sur lequel on se base ici est celui de la peinture et de l’imprimerie. Elles utilisent des colorants qui absorbent une partie de la lumière et donc la « soustraient » à l’œil.

La lumière blanche du soleil qui traverse des gouttes d’eau (prisme) est décomposée en arc-en-ciel. La lumière solaire blanche contient toutes les couleurs.

Le noir et le blanc

Le noir et le blanc ne font pas partie du cercle chromatique.

Le noir, c’est l’absence de couleurs. Le blanc, c’est l’association de toutes les couleurs. Le noir n’est donc pas une couleur mais, dans le langage courant et pour plus de facilité, on dit que c’en est une.

Le blanc et le noir sont considérés comme des « couleurs neutres ».

A lire aussi Comment choisir vos meilleures couleurs ? – Partie 1 

Couleurs complémentaires

Deux couleurs diamétralement opposées sur le cercle chromatique sont complémentaires entre elles.

Ce sont des couleurs qui s’accordent harmonieusement car elles réalisent un équilibre complet pour l’œil. Elles se mettent en valeur l’une et l’autre.

Mélangées, les deux couleurs donnent un gris (gris coloré). Chaque couleur a sa complémentaire. Voici 3 exemples :

cercle-chromatique_2cadré2
cercle-chromatique_2cadré2

LES 3 VARIABLES DE LA COULEUR UTILISÉES DANS LE CONSEIL EN IMAGE POUR L’ANALYSE COLORIMÉTRIQUE

La température psychologique (chaud/froid)

La sensation du chaud et du froid devant la couleur existe bel et bien. Des études médicales l’ont d’ailleurs prouvé. Pour ne pas entrer dans des débats sur la question, on retiendra ici qu’il s’agit d’une sensation psychologique.

Ex : on a l’impression d’avoir plus chaud dans une pièce aux murs orange que dans une pièce aux murs bleus qui, elle, dégage une impression de fraîcheur.

couleur-chambres-chaud_froid
couleur-chambres-chaud_froid

Sur le cercle chromatique, elles sont opposées.

chaud-froid-cercle
chaud-froid-cercle

Les couleurs froides sont à base de bleu.

Pour refroidir une couleur on lui ajoute du bleu.

Les couleurs chaudes sont à base de jaune.

Pour réchauffer une couleur on lui ajoute du jaune.

Ainsi nous pouvons donc penser que le bleu est une couleur froide et le jaune une couleur chaude. Mais ce n’est pas aussi simple. Pour bien comprendre cette notion, voici une règle simple :

Plus une couleur contient de bleu, plus elle est froide. Plus elle contient de jaune, plus elle est chaude.

Dans chaque famille de couleur on trouve donc des nuances froides et des nuances chaudes.

! : L’orange est la seule qui échappe à cette règle puisqu’en lui ajoutant du bleu elle devient presque noire (en effet, on y trouve les 3 couleurs primaires : rouge magenta + jaune (= orange) + bleu cyan = marron très foncé).

Exemples :

  • dans la famille des bleus : bleu turquoise = chaud – bleu marine = froid
  • dans la famille des verts : vert anis = chaud – vert bouteille = froid
  • dans la famille des rouges : rouge brique = chaud – rouge bordeaux = froid

La luminosité (clair/sombre)

C’est le degré de clarté appelé aussi valeur. On peut l’évaluer avec une gamme de gris.

Pour éclaircir une couleur on lui ajoute du blanc. Pour assombrir cette même couleur on lui ajoute du noir.

Le blanc et le noir sont placés aux extrémités de l’échelle de luminosité. Entre les deux, on trouve toutes les nuances de gris.

La luminosité s’évalue aussi entre plusieurs couleurs pures. Le jaune est la plus lumineuse de toutes. Viennent ensuite dans l’ordre, l’orange, le rouge, le vert, le bleu et le violet.

echelle-de-valeur-des-couleurs_luminosite
echelle-de-valeur-des-couleurs_luminosite

La pureté (vif/terne)

C’est le degré de saturation d’une teinte. La couleur la plus pure est celle qui se rapproche le plus de celle produite par un prisme. Elle ne contient ni blanc ni noir. Elle n’est pas non plus diluée. La couleur pure ou vive ne contient aucun mélange (elle est saturée de sa propre couleur).

Il existe différentes façons de modifier la pureté d’une couleur :

Si on ajoute du blanc à une couleur pure, on « éclaircit » la couleur : on obtient un ton « rabattu ».

Si on ajoute du noir à une couleur pure, on « obscurcit » la couleur : on obtient un ton « rompu ».

Si on ajoute du gris ou sa complémentaire, on « ternit » la couleur.

On remarque que si la clarté diminue, le degré de saturation aussi.

test-x-rite
test-x-rite

Vous êtes maintenant prêts à faire le test que je vous prépare pour déterminer vos couleurs naturelles dominantes. Suivez de près Votre image en lumière.

En attendant, je vous propose un autre test très intéressant et ludique : le test d’évaluation de votre perception de la couleur.

Il se compose de 4 lignes de couleurs qui forment chacun un dégradé.

Vous partez d’une couleur fixe à gauche pour arriver progressivement à une autre couleur fixe à droite. Les carrés de couleur situés à l’intérieur sont tous différents et mobiles. Vous devez les positionner pour créer un dégradé parfait entre les deux extrémités. Une sorte de puzzle de couleurs, quoi. Puis vous continuez avec les 3 autres lignes pour finir par la même couleur que celle du début.

Rangez les carrés par ordre de nuances pour obtenir un dégradé parfait.

Amusez-vous bien, amis lecteurs !

Cliquez-ici pour commencer le test.

Mon score est de 7/100. Contente de moi

test-x-rite
test-x-rite

Et vous ?

A bientôt pour mon prochain article !

Laisser un commentaire