La DIC entre en jeu pour mettre la lumière sur les contrats litigieux au sein de la Société Africaine de Raffinage. Au même moment, les conseils de Locafrique ont mis en demeure Oryx.

L’enquête ouverte par la DIC vise à élucider les dessous du marché de 400 milliards octroyés à Oryx. Les noms de l’ancien DG, Oumar Diop sont ainsi cités ainsi que ceux de Hervé Bouvet (Addax Energy) et Jean Marc Cordier (Addax Energy).

Le contrat précité n’a pas été validé par le Conseil d’administration de la SAR qui n’a jamais « vu » le document portant l’accord.

Sélectionné pour vous :
 Contrats litigieux et remous à la SAR : La décision sans équivoque de Macky Sall

Laisser un commentaire