Couvre-Feu : La prévention a payé à Thiès, avec seulement 41 interpellations (Police)

0
28

La prévention par Couvre-Feu payé à Thiès, avec seulement 41 interpellations (Police)

L’adjoint au commissaire de la police centrale de Thiès, Salif Camara, a loué les résultats de la stratégie de prévention adoptée dans cette ville, laquelle n’a donné lieu depuis le début du couvre-feu qu’à l’interpellation de 41 personnes.

Couvre-Feu La prévention a payé à Thiès, avec seulement 41 interpellations (Police)
Couvre-Feu La prévention a payé à Thiès, avec seulement 41 interpellations (Police)

A lire aussi  Lancement des activités du projet d’appui à la prévention du paludisme, mardi

Le Président Macky Sall a décrété le 24 mars dernier l’état d’urgence et un couvre-feu de 20h à 6h du matin, sur tout le territoire national, pour endiguer la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), qui a déjà infecté plus de 250 personnes au Sénégal.

Depuis l’entrée en vigueur de ce couvre-feu, la police de Thiès a interpellé 41 personnes, a dit l’APS, le commissaire de police Salif Camara, adjoint au commissaire de la police centrale de la ville.

’’Pour cette période exceptionnelle, la police a mis l’accent sur la prévention et la sensibilisation ’’, a précisé le commissaire de police. Selon lui, la police pouvait se retrouver avec ’’une centaine d’’interpellations en moins de dix jours’’, lors de ses opérations traditionnelles de sécurisation.

Il explique le ‘’faible chiffre’’ obtenu depuis le début du couvre-feu, par l’ ‘’effort de sensibilisation’’ de la police. ’’ Notre point fort (…) c’est la dissuasion, en plus de la sensibilisation, (…) on ne fait pas de répression, mais notre mission principale, c’est de dissuader les gens de sortir [durant le couvre feu] ’’, a-t-il souligné.

La prévention par Couvre-Feu payé à Thiès, avec seulement 41 interpellations (Police)

Cette stratégie de dissuasion se traduit par une forte présence dans la ville des éléments de patrouille, notamment au niveau des check-points, entre 20h et 6h du matin, a précisé le responsable sécuritaire.

La police n’hésite pas à sensibiliser les populations qu’elle croise dans la rue ou celles qui se mettent devant la porte de leur maison, a-t-il, poursuivi, non sans évoquer quelques ’’ récalcitrants’’.

Concernant les vélotaxis communément appelés ‘’Jakarta’’, 177 parmi eux ont été immobilisés, a indiqué le commissaire. Les véhicules immobilisés sont au nombre de 42 et 490 pièces afférant à la conduite de véhicules ont été saisies.

Laisser un commentaire