Forêt dense du nord de l’Angola
Forêt dense du nord de l’Angola

La Journée mondiale des forêts et des arbres, qui se commémore mercredi en Angola, est marquée par la plantation d’arbres dans plusieurs zones forestières du territoire national et par des cycles de conférences sur l’exploration et l’utilisation durable des ressources forestières.

Dans la capitale du pays, la date sera marquée par une conférence sur « Le rôle des femmes dans la gestion des ressources forestières et le développement durable en Angola », suivie par la plantation de 500 arbres, qui aura lieu jeudi (22), dans le domaine forestier de Benfica, à Luanda.

L’action, à développer au niveau national par l’Institut de développement forestier (IDF) du Ministère de l’Agriculture et des Forêts, vise à sensibiliser le public sur l’importance de la préservation des arbres et des forêts, tant sur le plan de l’environnement, écologique, social comme la propre qualité de vie sur la planète.

Sous la devise «Les forêts, les villes durables », le Ministère de l’Agriculture et des Forêts, ainsi que d’une commission ministérielle, se penche sur la vérification de la légalité de l’exploitation forestière retiré dans plusieurs municipalités du pays, d’où l’élaboration d’un rapport / diagnostic sur l’état de l’activité forestière en Angola.

Le rapport, qui sera soumis au ministère de l’Agriculture et des Forêts, vérifiera aussi l’autorisation des sociétés d’exploration de bois ainsi que tracera le bilan du degré d’accomplissement du décret présidentiel n ° 274/17 du 10 novembre, qui a étendu la campagne forestière / 2017 jusqu’au 31 janvier 2018, au lieu de novembre ou décembre, une période qui termine habituellement l’année forestière qui commence en mai de chaque année.

Sur les 300 mille mètres cubes de bois prévus, au moins 200 000 ont été exploités dans la campagne forestière 2017, ce qui correspond à 300 licences accordées aux entreprises opérant dans le pays, dépassant la période précédente où il a été enregistré 150 entreprises.

Pour la campagne foresterie / 2018, le secteur prévoit de réduire drastiquement le nombre d’explorateurs et exportateurs de bois dans le pays, en tenant compte de l’entrée en vigueur des nouvelles règles qui seront mises en œuvre cette année.

L’Angola a actuellement une superficie globale de plus de 60 millions d’hectares de couverture forestière, contre ses 53 millions d’hectares précédents, ce qui représente une vaste chaîne d’exploitation de la flore et de la faune.

Les provinces d’Uíge, Cabinda, Moxico et Cuando Cubango sont identifiées comme celles qui exploitent le plus les forêts et produisent du bois.

La Journée Mondiale des Forêts et des Arbres a été instituée dans le but de conscientiser la population au sujet de l’importance des écosystèmes forestiers.

Laisser un commentaire