Les journaux continuent de commenter les inondations survenues samedi dans plusieurs régions du pays, en même temps qu’ils abordent d’autres sujets dont les résultats de la pandémie de Covid-19, l’examen du baccalauréat et d’autres sujets.

Kritik’ s’intéresse au plan ORSEC (organisation des secours) lancé par le gouvernement pour venir en aide aux sinistrés, le considérant comme une ‘’opération de rafistolage à coups de milliards’’ de francs CFA.

‘’Il ne suffit pas d’un coût d’épée dans l’eau pour prévenir la tornade pluviale’’, commente le même journal, peu satisfait des mesures prises par les autorités pour venir en aide aux victimes des intempéries.

A lire aussi  Les Inondations au Sahel: des milliers d’hectares de rizières sous les eaux

Rewmi Quotidien semble partager cette inquiétude, qui va jusqu’à estimer qu’‘’il faudra apprendre à vivre avec les inondations’’. Plusieurs ‘’facteurs militent en faveur de la pérennité de la présence d’eaux de pluie dans nos quartiers et maisons’’, ajoute-t-il, expliquant que ‘’notre mode d’habitat et notre mode de gestion des affaires de la Cité’’ aggravent les intempéries.

Direct News n’est pas moins pessimiste, qui affirme que ‘’ce mal (…) endémique (les inondations) continue sa danse (…) au grand dam d’un peuple qui semble avoir fait le deuil de ses espérances’’.

‘’Macky [Sall] se perd dans les eaux’’, écrit Sud Quotidien, ajoutant que ‘’le président de la République (…) avait très tôt crié victoire en annonçant la fin des inondations au Sénégal’’.

‘’Les pluies diluviennes (…) ont emporté six Sénégalais et causé d’importants dégâts matériels. Elles suscitent des interrogations sur la réalisation des ouvrages’’ d’assainissement et donnent raison aux ‘’détracteurs du régime qui soutiennent que le plan ORSEC n’a pour but que d’enrichir quelques personnes’’, lit-on dans Sud Quotidien.

Tribune déclare que le CILSS, une organisation réunissant plusieurs pays du Sahel dont le Sénégal, avait tiré la sonnette d’alarme en annonçant la possibilité d’importantes intempéries dans cette région. ‘’Une alerte ignorée par le gouvernement’’, soutient le même journal.

Les inondations et d’autres sujets à la Une

‘’Macky [Sall] marche sur des eaux’’, affirme WalfQuotidien, ajoutant que ‘’les inondations vont charrier des conséquences non négligeables’’ sur le plan politique.

‘’C’est une lapalissade. La politique, entendue au sens politicien, connaîtra des éclaboussures. D’ores et déjà, un doigt est pointé sur certaines institutions comme le CESE (Conseil économique, social et environnemental) et le HCCT (Haut Conseil des collectivités territoriales), régulièrement accusées de siphonner le budget sans impact réel sur le vécu des populations’’, commente WalfQuotidien.

L’As, lui, est surtout préoccupé par un rapport du ministère de l’Urbanisme, lequel ‘’considère que les dégâts sont moins importants par rapport à ceux des années précédentes’’.

revue de presse du 07 septembre 2020 - les-inondations-et-leurs-consequences-en-exergue
revue de presse du 07 septembre 2020 – les-inondations-et-leurs-consequences-en-exergue

Lii Quotidien et Source A se sont surtout intéressés au classement du Sénégal, le pays qui a le mieux géré la pandémie de Covid-19 après la Nouvelle-Zélande. ‘’Macky Sall, la bonne méthode’’, se réjouit le même journal, écrivant que ‘’le Sénégal est deuxième au classement de la bonne approche’’.

Le classement a été fait par le magazine américain Foreign Policy, selon Lii Quotidien. ‘’Vous voyez le Sénégal avancer sur tous les fronts : suivre la science, agir rapidement, travailler le côté communication de l’équation, et ensuite penser à l’innovation’’, rapporte Source A, citant les auteurs du classement concernant ‘’36 pays clés’’ dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

L’info, lui, s’est intéressé à la mutation du bassin arachidier, une zone comprenant plusieurs régions du Sénégal, devenue productrice de riz. Kaffrine, l’une de ces régions, importante zone de production de mil et d’arachide, est en train de produire du riz également, selon L’info.

Le Quotidien est préoccupé par les ‘’drames sociaux’’ causés par l’exploitation industrielle dans la région de Thiès, ‘’une région à déminer’’. ‘’Dans les départements de la région de Thiès, les conflits sociaux se multiplient à cause de l’occupation des terres’’, constate-t-il.

A lire aussi  Lutte contre les inondations : Le maire de Saint-Louis déploie une trentaine de motopompes

EnQuête révèle le résultat d’une ‘’traque’’ menée pendant treize mois par la gendarmerie sur ‘’un dangereux prédateur sexuel’’. ‘’La chute d’un prédateur’’, écrit-il, ajoutant que l’homme faisait de ses victimes des ‘’esclaves sexuels’’ et ‘’alimentait’’ un site pornographique. Il a fait ‘’plus d’une centaine de victimes’’, parmi lesquelles se trouvent des Guinéennes, des Sénégalaises et des Maliennes.

Selon Le Témoin Quotidien, l’examen du baccalauréat de cette année est parti pour battre des records. ‘’Si les premières tendances se confirment, les résultats de l’examen du baccalauréat 2020 seraient les meilleurs enregistrés au Sénégal depuis vingt ans’’, espère le même journal.

Laisser un commentaire