81 / 100

L’équipe de Liverpool (élite anglaise) a informé de l’impossibilité de mettre les internationaux évoluant en son sein à la disposition de leurs sélections nationales, en raison de restrictions liées à la pandémie de coronavirus, rapporte la Fédération égyptienne de football (EFA) sur son site officiel.

Liverpool s’opposerait à la libération de ses internationaux Covid-19

A cause de la pandémie de la maladie à coronavirus, toute personne quittant le Royaume-Uni devrait observer une quarantaine d’une dizaine de jours à son retour dans certains cas, avant de vaquer normalement à ses occupations, rappelle le site de l’instance dirigeante du football.

Compte tenu de cette restriction, l’équipe de Liverpool a envoyé un courrier à la Fédération égyptienne l’informant de l’impossibilité de libérer son attaquant vedette des Pharaons, Mohamed Salah, pour leur prochain stage (28 août au 5 septembre), en perspective des éliminatoires de la Coupe du monde.

De concert avec la Fédération internationale de football (Fifa)

A ce sujet, la Fédération égyptienne de football (EFA) annonce travailler de concert avec la Fédération internationale de football (Fifa) pour trouver une solution aux difficultés auxquelles ses internationaux évoluant en Angleterre pourraient être confrontés.

A lire aussi

Comme plusieurs sélections africaines, l’équipe nationale égyptienne est engagée dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dont elle va jouer les deux premières journées contre l’Angola (1-er septembre) et le Gabon (5 septembre).

Liverpool a adressé le courrier aux Fédérations 

Selon le site officiel de la Fédération égyptienne de football, Liverpool a adressé le même courrier aux Fédérations de ses différents internationaux.

Outre Salah, trois autres internationaux africains évoluent chez les Reds, dont le Sénégalais Sadio Mané, le Guinéen Naby Keita et le Camerounais Joel Matip.

A lire aussi

Toutefois, depuis la Coupe du monde 2014, Matip n’est plus revenu en sélection camerounaise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here