Domingos Simoes Preira, leader du PAIGC ainsi que ses alliés politiques ont accusé le Président José Mario Vaz, dont le mandat est arrivé à terme le 23 juin, de fomenter un coup d’Etat avec l’appui du Sénégal.

Macky Sall accusé de comploter avec le Président José Mario Vaz 1

Sélectionné pour vous :Affaire Aliou Sall : Macky Sall parle aux Sénégalais

« Nous avons des éléments qui nous permettent de dire ceci : c’est parce que le président Vaz n’a pas eu le feu vert de son parrain dans la sous-région, celui qui coordonne une bonne partie de cette opération et qui permet à notre ancien président de causer tout ce désordre », dénonce-t-il.

Pour sa part, Agnelo Regala, député et leader du parti União para a mudança (Union pour le changement UM), allié du PAIGC, avertit le président Sall en ces termes : « Nous voulons dire à notre frère le président du Sénégal, de nous aider à trouver une solution à la crise, qu’il soit une partie de la solution et non une partie du problème en Guinée-Bissau », rapporte rfi.fr.

Publicités

Laisser un commentaire