Les 11 victimes de l’explosion d’une mine antichars survenue ce vendredi dans le village de Kandiadiou, dans la commune d’Oulampane (Bignona, sud), sont neuf élèves et deux étudiants, a appris l’APS de sources locales.

Mine Antichars à Kandiadiou 

Quatre élèves et un étudiant en licence à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ont été tués dans le souffle de la déflagration, a confirmé un membre d’une des familles hébergeant ces élèves à Kandiadiou.

senegal-societe-securite-mine-anti-chars-a
senegal-societe-securite-mine-anti-chars-a

A lire aussi

Cinq des six blessés sont des élèves du lycée de cette même localité. L’autre élève blessé dans l’explosion est un nouveau bachelier qui attend d’être orienté dans une université publique, a poursuivi la même source.

Les victimes sont 9 élèves et 2 étudiants

Les 11 victimes, qui étaient à bord d’une charrette, revenaient de la grande prière du vendredi, qu’ils venaient d’accomplir à la mosquée de Kandiadiou.

Les blessés ont été secourus par les militaires qui les ont acheminés dans des structures de soins, a confirmé à l’APS une source sécuritaire.

mine antichar
mine antichar

A lire aussi

’’Les cinq morts ont été enterrés sur place, tellement les corps ont été broyés par la déflagration de la mine antichar’’, a ajouté une source établie à Kandiadiou.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here