Revue de presse du 12 juin 2020 : La gestion de la pandémie Covid-19 à la Une des quotidiens

0
16
Revue de presse du 12 juin 2020 La gestion de la pandémie Covid-19 à la Une des quotidiens
Revue de presse du 12 juin 2020 La gestion de la pandémie Covid-19 à la Une des quotidiens

Les quotidiens reçus ce vendredi 12 juin 2020 abordent des questions se rapportant à la gestion de la pandémie de la Covid-19 et d’autres sujets d’actualité.

’’Aucun alibi ne sera accordé au président du Comité de suivi dela mise en œuvre des opéra-tions du Fonds de Riposte contre les effets de la Covid-19 (Force Covid-19). Le Général de division François Ndiaye a rassuré l’opinion, hier, pour dire qu’il était armé avec son équipe afin de veiller à la transparence du processus’’, souligne L’AS.

A lire aussi  Revue de presse du 19 mai 2020 : La presse met en exergue la pandémie de Covid-19 et le démantèlement d’un trafic de fausses devises

Selon ce journal, ‘’face à la presse, Monsieur Ndiaye a indiqué qu’en plus du cadre règlemen-taire de fonctionnement, un comité chargé du suivi de la miseen œuvre des opérations dufonds a été institué avec unecomposition représentative desdifférentes forces vives de la na-tion. Dès lors, dit-il, +les condi-tions d’une gestiontransparente des ressources dela Force Covid-19 sont garantiespar les instruments ainsi mis en place par l’autorité+’’.

Enquête note que ‘’le Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du fonds Force-Covid-19 se veut transparent dans son fonctionnement. C’est en ce sens que le président de l’instance, le général François Ndiaye, a tenu hier une conférence de presse pour faire l’état des lieux des interventions du comité, depuis sa création, le 17avril dernier’’.

‘’Faisant ainsi le bilan des activités de la structure, le général Ndiaye a beaucoup insisté sur la transparence et la crédibilité de la structure. Une manière de répondre aux multiples rumeurs et polémiques sur le fonctionnement du comité. Pour lever toute équivoque, le président du comité a tenu à préciser avec fermeté que toutes les conditions de transparence sont réunies pour la traçabilité de la gestion du fonds Force-Covid-19. Il a ainsi invité les membres du comité à faire preuve de rigueur et d’écouter la population’’, écrit le journal.

La Tribune souligne que le Général Ndiaye ‘’a brisé le silence’’ sur la question des perdiems qui a été agitée au lendemain de l’installation du comité. ‘’C’est une information à verser dans la corbeille des fakes news de la pandémie du coronavirus. Elle est dénuée de tout fondement. Soit le journaliste a été manipulé, soit il y a des soubassements mercantiles ou bien il s’est planté. Il doit même présenter des excuses au peuple sénégalais, car son article a fait mal au plus haut sommet de l’État’’, a répondu le Général.

Pandémie Covid-19 en exergue …

Pour Le Témoin, ‘’le général François Ndiaye donne des gages sur la transparence du comité qu’il préside’’. ‘’’’Le général François Ndiaye a apporté, hier, des éclairages sur les conditions de la gestion du comité de suivi du fonds Force Covid-19. Il a botté en touche toutes les accusations de nébulosité ou d’opacité diffusées dans la presse. A l’en croire, jusqu’à présent, les choses ont été faites de façon transparente’’, écrit le journal.

nouveau décès, le 10ème depuis le début de la pandémie (Ministère)
nouveau décès, le 10ème depuis le début de la pandémie (Ministère)

Sur le plan épidémiologique, le Sénégal a dénombré à ce jour 4759 cas de Covid-19 dont 2994 guéris, 56 décès et 1708 patients sous traitement.

Au sujet de la gestion de la pandémie toujours, L’As note que le ministre Moustapha Diop, ‘’se dresse en bouclier de Macky Sall’’.

‘’Moustapha Diop se dresse en bouclier de Macky Sall. Face aux flots de critiques visant le chef de l’Etat dans sa gestion de la pandémie, le ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries est monté au créneau pour porter la riposte. Dans une déclaration parvenue à +L’AS+, Moustapha Diop se dresse en bouclier et lance un appel à l’unité autour de Macky Sall pour un Sénégal émergent en 2035’’.

Enquête présente le patron Amadou Ly, le fondateur d’Akilee, la start-up sénégalaise spécialisée dans le développement de solutions digitales dédiées à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables.

’’Secoué par de fortes turbulences, le directeur général d’Akilee, Amadou Ly, demeure une énigme pour nombre de Sénégalais. Derrière le garçon bon chic, bon genre, résonne encore un passé tumultueux plein d’enseignements. Très gêné de parler de lui-même, il refuse catégoriquement d’aborder certaines étapes décisives de sa vie’’, selon Enqûete.

A lire aussi  Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie mardi 12 mai

La start-up Akilee est au cœur de l’actualité à cause d’un contrat controversé avec la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec).

Source A apporte ‘’les preuves irréfutables’’ de la signature de licences de pêche par l’actuel ministre de la Pêche.

’’Quand le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime fredonne le refrain, selon lequel il n’a jamais signé de licences de pêche, depuis qu’il a pris le fauteuil de son prédécesseur Aminata Mbengue Ndiaye, bouchez vos oreilles et circulez ! Car, selon les infos en possession de ’Source A’, Alioune Ndoye, qui a dit, le 25 Avril 2020, n’avoir jamais signé de licence de pêche, a bel et bien apposé sa signature sur, au moins, quatre licences de pêche en faveur de navires de ‘’Fu Yuan Yu’’. C’était le 17 avril 2020’’, lit-on dans le journal.

Laisser un commentaire