Feu Rawlings fût envoyé spécial de l’Unon Africaine en Somalie. Après avoir quitté ses fonctions de chef d’etat Jerry Rawling très actif en politique au Ghana a été aussi envoyé spécial en Somalie.

Le charisme du défunt président Jerry lui a valu une reconnaissance internationale. Ici avec l’ancien président américain Bill Clinton en visite au Ghana.

Ici avec l’ancien président américain Bill Clinton en visite au Ghana

C’est le président de la Commission de l’Union africaine de l’époque Jean Ping qui a désigné l’ancien président ghanéen Jerry Rawlings pour être son envoyé spécial en Somalie.

Rawlings fût envoyé spécial de l’Union Africaine en Somalie

Selon l’UA, des dirigeants africains avaient demandé à Jean Ping de désigner « une personnalité de haut rang » susceptible de susciter plus d’intérêt pour la situation en Somalie, pays de la Corne de l’Afrique privé de fait de gouvernement depuis 1991.

Jerry Rawlings, 63 ans en ce temps , a été chargé de « mobiliser le continent et le reste de la communauté internationale pour qu’ils assument toutes leurs responsabilités et contribuent plus activement à la recherche de la paix, de la sécurité et de la réconciliation ».

A lire aussi  Le gouvernement Ghanéen annonce la mort de Rawlings

La nomination de M. Rawlings, qui a dirigé le Ghana de 1981 à 2000, est intervienu à un moment où les forces de l’Union africaine, l’Amisom, étaient engagées dans de violents combats avec les rebelles islamistes shebabs qui tentent de renverser les autorités de Mogadiscio soutenues par la communauté internationale.

Laisser un commentaire