Présent en conférence de presse avant la réception du Betis, le technicien français est apparu très remonté. Ce dernier n’a pas apprécié les rumeurs circulant à son sujet mais aussi sur son fils Luca. Et Zizou ne s’est pas fait prier pour adresser quelques messages aux médias.

Dimanche, le Real Madrid achèvera une saison éprouvante à Bernabeu face au Betis. Il faut dire que depuis plusieurs semaines déjà, les regards se sont tournés vers le prochain exercice et la composition de l’effectif des Merengues.

Si Eden Hazard et Luka Jovic devraient bien porter le maillot madrilène la saison prochaine, d’autres pourraient suivre dans les prochaines semaines. Mais la composition de l’effectif ne se limite pas aux seules arrivées ou départs.

Il convient également d’instaurer une hiérarchie selon les postes, notamment chez les gardiens.

Sur ce sujet, la presse espagnole révélait en début de semaine que Zinedine Zidane avait exigé que son fils Luca devienne la doublure de Thibaut Courtois la saison prochaine.

Une vision des choses que ne partageraient pas les dirigeants madrilènes, plus enclins à offrir ce statut à Andriy Lunin.

Invité à s’exprimer face aux médias en début d’après-midi, l’entraîneur français de la Casa Blanca est revenu sur ce sujet brûlant. Visiblement excédé par ces allégations, Zizou a effectué une mise au point plutôt épicée.

Zinedine Zidane dément avoir exigé que son fils soit la doublure de Courtois

« Selon vous qui doit faire l’équipe ? C’est clair comme de l’eau de roche. Si je ne fais pas ce que je veux avec mon équipe, je pars, c’est clair. Ensuite, il y a des personnes qui travaillent sur les transferts, et nous travaillons conjointement. Mais l’équipe, le banc, les joueurs en tribunes, ce n’est que de mon ressort, » a tenu d’abord à clarifier le champion du monde 98.

Avant d’évoquer la possibilité que son fils Luca endosse le costume de numéro deux pour la prochaine saison.

« Nous jouons tous à un jeu et nous devons accepter ce qui est dit. Ce n’est pas que ce n’est pas juste parce que c’est mon fils, mais parce qu’il a vécu à Madrid et a montré son niveau. Pour l’année à venir, ce sera très clair pour lui aussi et je n’ai pas dit au club que je voulais que Luca soit le gardien n°2. C’est quelque chose que l’on verra le moment venu avec les gardiens de but et tous les joueurs, mais pas parce que Luca est mon fils mais parce que c’est un joueur de l’équipe. Il y a 17 ans, je lui ai dit : mon ami, ça va être comme ça tout le temps, » a ainsi confié Zidane.

Une franche mise au point censée tempérer les ardeurs médiatiques sur la hiérarchie des gardiens au Real Madrid la saison prochaine.

Reste à savoir si le message diffusé par Zinedine Zidane aura bien été entendu par l’opinion…

Publicités

Laisser un commentaire