Conseil des Ministres Covid-19 mesures préventives
Conseil des Ministres Covid-19 mesures préventives

Le président Macky Sall a confirmé la tenue mardi prochain à Dakar d’un Conseil présidentiel consacré à la relance de l’économie sénégalaise, a-t-on appris de source officielle.

Il en a fait l’annonce mercredi aux membres du gouvernement réunis en conseil des ministres au Palais de la République, rapporte notamment le communiqué sanctionnant cette rencontre.

Ce Conseil présidentiel auquel vont participer tous les acteurs et partenaires concernés va se tenir dans un contexte de recul des performances économiques du pays sur fond de crise sanitaire née de la propagation du Covid-19.

Une croissance économique de 0, 7 % est attendue à la fin de l’année contre une prévision de départ de plus de 6 %. Des chiffres confirmés également par le Fonds monétaire international.

Relance de l’économie: Un Conseil Présidentiel annoncé

Le président de la République, revenant sur les impacts économiques et sociaux de la pandémie de Covid-19 et de l’amélioration soutenue du climat des affaires au Sénégal, a réitéré au Gouvernement ses directives relatives à la préservation des emplois dans les entreprises, au maintien durable des mesures de promotion des investissements et de soutien au développement du secteur privé national, indique ainsi le communiqué.

Boxe Relance du Championnat National de la Fédération
Boxe Relance du Championnat National de la Fédération

A lire aussi  Macky Sall demande au Gouvernement de lui proposer un Plan de Relance des activités culturelles

Dans une étude rendue publique la veille, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) a fait état de pertes d’emplois et de diminution de revenus en lien avec la crise sanitaire.

La majorité des ménages sénégalais a été impactée par la pandémie de Covid-19 en termes de perte d’emplois, de diminution de revenus et de difficultés d’accès aux services de base, souligne l’étude menée entre le 3 juin et le 19 juillet.

Parmi les chefs de ménages qui avaient un emploi avant la crise, 60 % ont conservé le même emploi, 4 % ont changé d’emploi et 36 % ont arrêté de travailler, dont 30% pour des motifs liés au Covid-19, selon l’ANSD.

Laisser un commentaire