[Retro-2019] Inauguration Massalikul Jinaan Le jour où l'Eglise s'ouvrait à la mosquée
[Retro-2019] Inauguration Massalikul Jinaan Le jour où l'Eglise s'ouvrait à la mosquée

Vendredi 27 septembre 2019, le Sénégal a encore offert au monde un bon exemple de dialogue entre religions. L’inauguration somptueuse de Massalikul Jinaan a été une occasion pour l’église d’ouvrir ses portes à la mosquée.

À première vue, on se croirait sur l’esplanade de la grande mosquée de Dakar. Et pourtant, on est bien dans la cour de l’école Sainte Thérèse.

Un établissement privé catholique situé à la zone A, à quelques jets de pierres de la paroisse Sainte Thérèse de Grand Dakar.

Vendredi 27 septembre, la somptueuse mosquée de Massalikul Jinaan qui devait être inaugurée n’arrivait plus à contenir tous les fidèles. A la surprise générale, l’école sainte Thérèse ouvre ses portes aux fidèles musulmans.

Un fait qui a non seulement marqué la conscience collective sénégalaise, mais aussi qui a participé à renforcer l’exception sénégalaise dans toute sa splendeur.

Au lendemain de l’inauguration, place au débat sur le geste salutaire de l’église face à la communauté musulmane.

2005 : Pose de la première pierre

L’inauguration de Massalikul Jinaan ou « les chemins du paradis », a été également une journée de symbiose pour la communauté musulmane.

Urgent ! La grande porte de Massalikoul Jinane détruite (vidéo)
Urgent ! La grande porte de Massalikoul Jinane détruite (vidéo)

En dehors de la marque de solidarité de la communauté chrétienne, les musulmans, en leur sein, se sont montrés plus que jamais unis autour d’une seule voix qui est celle de l’Islam.

Le soir de l’inauguration, la communauté Tidiane a magnifié l’œuvre de la communauté mouride à travers un gigantesque Hadratul jummah.

C’est sous Serigne Saliou Mbacké que la pose de la première pierre a eu lieu, en 2005. Sous Serigne Bara Mbacké, les travaux ont été confiés à Mbackiou Faye.

A lire aussi : Urgent ! La grande porte de Massalikoul Jinane détruite (vidéo)

Et c’est durant le Khalifat de Serigne Sidy Makhtar Mbacké que ce dernier a confié les rênes à l’actuel Khalife général des mourides.

Annoncés plusieurs fois sans être effectifs, les travaux n’ont finalement pris leur envol qu’après une visite effectuée par une forte délégation dépêchée par le khalife général des mourides. C’était juste après la présidentielle de 2012.

Les chiffres de Massalikul Jinaan

Ce projet pharaonique construit sur une surface de 10 000 mètres carrés avait mobilisé 800 ouvriers.

poignée de main - Wade-et-Macky-Massaliku-2
poignée de main – Wade-et-Macky-Massaliku-2

Avec ses cinq minarets dont le plus grand mesure 75 mètres, Massalikul est la plus grande mosquée de Dakar, et l’une des plus importantes d’Afrique de l’Ouest.

Massalikul Jinan a une capacité d’accueil de 30 000 fidèles dont 10 000 à l’intérieur, et 20 000 à l’extérieur pour un montant de 20 milliards.

Du marbre de Carrare, des enfilades de colonnes dorées et de boiseries éclairées par les 2 000 lumières d’un lustre géant.

Tout a été fait pour éblouir les milliers de fidèles qui étaient attendus à Dakar.

Le 22 septembre 2019, à cinq jours de l’inauguration du joyau, le Khalife général des mourides arrive à Dakar.

Du rond-point EMG, en passant par l’autoroute jusqu’à la mosquée Massalikul jinaan, les fidèles et dignitaires mourides ont pris d’assaut toutes les rues de la capitale pour réserver un accueil chaleureux au patriarche de Touba.

Finalement, il a franchi le sol dakarois vers les coups de 12 heures 30 mn, accompagné d’une marée humaine intenable.

Jour j

Le vendredi 27 septembre 2019, la capitale du mouridisme déménage à Dakar. A 9 h, tous les fidèles ruaient vers Masssalikul Jinaan : Mourides, Tidianes, Khadres, Layénnes étaient au rendez-vous.

Cette inauguration en grande pompe était perçue par les Sénégalais et la oumah islamique comme un triomphe de l’Islam.

[Photos-Vidéo] Visite guidée exclusive - Massalikul Jinaan dans toute sa splendeur
[Photos-Vidéo] Visite guidée exclusive – Massalikul Jinaan dans toute sa splendeur

A Dakar, et surtout aux abords de Niarry Tally, Hlm, Bopp, Jet d’eau, Colobane, la circulation était presque impossible. Tous les coins et recoins était occupés par les fidèles à la recherche d’un petit espace ou une natte de prière pouvait être étalée.

A 13 heures passées de 36 minutes, le muezzin de la mosquée procède, pour la première fois, à l’appel à la prière dans ce lieu de culte.

Au-delà de l’aspect religieux, l’inauguration de cette grande mosquée a pris des allures politiques.

Cette occasion a été pour le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, de réconcilier l’ancien chef de l’État Abdoulaye Wade et le Président Macky Sall qui ne se parlaient plus depuis 2012.

Un rapprochement obtenu possible grâce à l’inauguration du joyau devenu la fierté du monde musulman en Afrique de l’ouest.

Laisser un commentaire