Revue de presse du 1er octobre 2021 : Les bons points attribués à l’économie sénégalaise et les locales de janvier au menu

0
22
revue de presse du jour Presse nationale
revue de presse du jour Presse nationale
76 / 100

Les bons points attribués à l’économie sénégalaise et les locales de janvier au menu. Les journaux parvenus, vendredi, à l’Agence de presse sénégalaise, s’intéressent à l’actualité économique tout en continuant de se focaliser sur les élections locales de janvier prochain.

, BONS POINTS ,ATTRIBUÉS ,ÉCONOMIE ,SÉNÉGALAISE , LOCALES ,SENEGAL,PRESSE,REVUE,

Bons points attribués à l’économie sénégalaise et les locales de janvier  

En économie, il est surtout question des résultats d’une première notation en monnaie locale du cabinet Bloomfield qui classe le Sénégal parmi les pays les mieux notés dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Les résultats de ce rapport ont été présentés la veille à Dakar au ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

Le Soleil laisse par exemple entendre que cela augure de perspectives rassurantes pour l’économie sénégalaise, résiliente malgré la pandémie de Covid-19. Au point que le pays pourra emprunter aux meilleurs taux sur le marché financier régional.

La revue de presse du 2 septembre 2021
La revue de presse du 2 septembre 2021

‘’Pour une première notation en monnaie locale, le cabinet Bloomfield attribue à l’Etat du Sénégal la note A-risque faible à long terme et A2 à court terme avec une double perspective stable’’, souligne le journal dans ses colonnes.

Revue de presse du 1er octobre 2021

Résumant la quintessence du rapport présenté par le cabinet Bloomfield Investment, L’AS fait observer que l’économie sénégalaise est ‘’liquide’’ et ‘’résiliente’’, alors que le débat sur la pauvreté ambiante au Sénégal et les difficultés de trésorerie fait rage.

‘’Selon le cabinet Bloomfield qui a fait une évaluation et une notation en monnaie locale, l’économie sénégalaise est assez solide, résiliente avec suffisamment de liquidités pour faire face à ses obligations’’, fait savoir la publication.

Citant le ministre des Finances et du Budget, le journal Kritik de son côté fait remarquer que les équilibres macroéconomiques du Sénégal demeurent solides.

A lire aussi

‘’Contrairement aux cris d’orfraie des pourfendeurs du régime qui annoncent le chaos économique, le ministre des Finances et du Budget a peint un tableau on ne peut plus flatteur de la situation économique du pays’’, souligne la publication.

Pendant ce temps, Sud Quotidien accorde une part belle à la politique en s’intéressant notamment à l’ouverture de la période contentieuse suivant la publication des listes électorales émanant de la dernière révision exceptionnelle.

Dernières révisions exceptionnelles déroulées du 31 juillet eu 8 septembre

‘’Au lendemain de la publication des listes électorales issues des dernières révisions exceptionnelles qui se sont déroulées du 31 juillet eu 8 septembre, une véritable course contre la montre va se jouer désormais pour les citoyens concernés par cette opération de contestation. Ceux dont la demande n’est pas prise en compte, ont juste trois jours à compter d’aujourd’hui (vendredi) pour introduire leur recours auprès du président du tribunal d’instance de leur ressort’’, indique le journal du groupe Sud communication.

Beaucoup d’autres quotidiens se penchent sur la situation prévalant au sein de Benno Bokk Yakaar, la coalition regroupant les partis et mouvements politiques de la mouvance présidentielle, à l’image du journal Enquête qui tente de percer les secrets de la longévité de cette coalition.

Titrologie www.kafunel.com revue de presse 1 Capture
Titrologie www.kafunel.com revue de presse 1 Capture

‘’La coalition BBY est composée de plus d’une centaine de partis politiques, dont pas moins de douze sous coalitions. Malgré de nombreux soubresauts et crises, cette union de partis de diverses obédiences et idéologies aura marqué l’échiquier politique sénégalais par sa longévité et sa diversité’’, relève le journal.

Coalition des partis de la mouvance présidentielle

Loin de ce tableau reluisant, Le Quotidien s’attend à de rudes batailles pour le contrôle des mairies au sein de la coalition des partis de la mouvance présidentielle.

‘’Le feu couve à Benno’’, s’exclame le journal du groupe Avenir communication qui souligne qu’à Dakar, Thiès, Fatick, Saint-Louis et beaucoup d’autres localités du pays, les membres de la majorité présidentielle se livrent une rude bataille pour se faire investir candidat aux locales de janvier.

Pour la publication, cette division risque de faire les affaires de l’opposition si elle était tant soit peu unie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here