Rebelotte – Scandale foncier, Affaire Tf n1451/R : Tahirou Sarr « force main basse sur un vaste terrain familial aux Mamelles »

0
7

L’Affaire Tf n1451/R reste un Scandale foncier viral où Tahirou Sarr, comme un builderzer affronte et déboute les héritiers. Tahirou Sarr fait main basse sur un vaste terrain familial aux Mamelles.

Tahirou Sarr fait main basse sur Tf n1451/R, un vaste terrain familial aux Mamelles

Tahirou Sarr, les 6.639m2 d'un scandale foncier...
Tahirou Sarr, les 6.639m2 d’un scandale foncier…

Encore un scandale foncier sur ce qu’on appelle le « Flanc » des Mamelles entre le patron de Sofico Tahirou Sarr, les héritiers de feu Baye Mbaye N’Diarré Gueye et le site protégé, comme l’a indiqué « Libération » en surtitre.

Tahirou Sarr n’est pas prêt de stopper sa boulimie foncière. L’homme d’affaires est encore impliqué dans un autre scandale. Le site en litige, étalé sur 7.535 m2, se situe à l’est du Phare des Mamelles, sur la route de Ngor.

D’après Libération, les héritiers de feu Baye Mbaye Ndiarre Guèye à Ouakam ont saisi le parquet d’une plainte visant Tahirou Sarr et sa société Sofico.

Chassés, les héritiers de Mbaye N’diarre Gueye, qui exploitent cette réserve depuis des générations, en plus de courir derrière une régulation entamée depuis 2006, ont porté l’affaire devant la justice.

Les héritiers déboutés face à Tahirou Sarr dans cette Affaire Tf n1451/R

Fait inquiétant, l’administration a accordé en mode fast-track le terrain à Tahirou Sarr, alors qu’elle l’a refusé aux héritiers, sous prétexte que l’endroit est classé et protégé.

Les associations qui manifestaient pour la protection des lieux se sont embourbées dans un silence troublant, constate Libération.

Pis, rapporte le journal dans sa livraison du jour, l’État avait également interdit les constructions dans cette zone.

Flanc des Mamelles, un site protégé

Forum de Dakar «L’urgence est là»
Forum de Dakar «L’urgence est là»

En juillet 2020, le terrain de l’homme d’affaires s’étalait sur sur 832 m2.

Chassés, les héritiers de Baye Mbaye N’Diarre Guèye, qui exploitent cette réserve depuis des générations, en plus de courir derrière une régularisation entamée en 2006, portent plainte.

L’administration accorde en mode fast-track à Tahirou Sarr, ce qu’elle refuse aux héritiers depuis lors, parce que le site est classé et protégé, fait savoir « Libération ».

Le silence troublant des associations qui manifestaient pour la protection des lieux; l’arrêt des constructions, avait été annoncé dans cette zone.

Tentative de règlement du litige sur le Tf 1451R 

La famille Magor Diagne rejette catégoriquement l’enveloppe de 10 milliards de francs à elle proposée lors d’une récente discussion avec un négociateur de Tahirou Sarr dans le cadre du litige sur le Tf 1451R.

C’est ce qu’a fait savoir mercredi Mamadou Diop Thioune, parlant au nom de la famille.

En fait, Yéri Diakhaté, mandataire jusqu’à un passé récent de la famille, a annoncé lundi avoir reçu cette proposition d’un émissaire de Tahirou Sarr cité à côté de l’ancien directeur général des Do­maines, Mamadou Mamour Diallo, dans ce litige dont la transaction s’élèverait à 94 milliards de francs Cfa.

«Le fait de voir Tahirou Sarr mandater un négociateur auprès de la famille Magor Diagne sur la question du Tf 1451R suscite des interrogations. Qui le lui a recommandé ? Pourquoi 10 milliards ? Nous disons non», a soutenu M. Thioune lors d’un face-à-face avec la presse.

Tahirou Sarr, les 6.639m2 d’un scandale foncier…

Tahirou Sarr, les 6.639m2 d'un scandale foncier...Capture
Tahirou Sarr, les 6.639m2 d’un scandale foncier…Capture


Selon lui, la famille entière a fait bloc autour du mandataire Demba Dia pour poursuivre les conclusions ayant émané d’une rencontre avec l’autorité dé­con­centrée.

«La voie que nous avons prise, c’est de négocier avec un mandataire en la personne de Demba Dia pour rencontrer les autorités et l’Etat et discuter sur le problème afin d’arriver à une stabilité sociale, à un compromis possible pour que règne dans ce dialogue une paix durable entre les membres de la famille, mais aussi entre les occupants des terres», a-t-il dit.

Poursuivant son propos, M. Thioune, par ailleurs membre du Hcct, de rappeler : «Il était convenu qu’au sortir de la réunion avec l’autorité préfectorale qu’une mission serait détachée pour aller faire des opérations de relevés topographiques afin de rétrocéder toutes les surfaces et périmètres inoccupés à la famille».

A lire aussi

«Nous parlons de 94 milliards au lieu de 10 milliards. L’Etat aujourd’hui est victime comme la famille. L’Etat, qui débourse 94 milliards, n’a même pas un mètre carré en sa possession.

La famille, bénéficiaire d’une vente sur 94 milliards, n’a encaissé que 2,5 milliards», a encore insisté M. Thioune. Il a ainsi décrié la proposition inattendue de Tahirou Sarr, qui se livrerait à un double jeu dans cette histoire.

Les ayants droit rejettent les 10 milliards de Tahirou Sarr

Sexisme, menaces, agressions… La dure vie politique des députés africaines
Sexisme, menaces, agressions… La dure vie politique des députés africaines

«Nous mettons l’accent sur le mot dialogue, mais nous sommes aujourd’hui en face de violations du contenu et de l’orientation du décret du 26 juin 1932 après la convention de 1905 attribuant aux autorités culturelles, cultuelles de la république léboue toutes leurs propriétés foncières», a-t-il rappelé, indexant «un état de concussion» perpétré au plus haut de l’Adminis­tration dans cette affaire.

«Nous ferons face à Tahirou Sarr et à son groupe. Et dans ce groupe, nous indexons tous ceux qui, de près ou de loin, sont trempés dans les 94 milliards et le service des Domaines en citant Mamour Diallo et complices», a prévenu M. Thioune.

Il a rappelé que la volonté de la famille Magor Diagne dans cette affaire est de se voir restituer les terres inoccupées et de reprendre le reprofilage des terres déjà occupées sur le site objet du litige.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here