Allaité son enfant de 3 ans dans un supermarché…. Sarah Mills, Australienne de 33 ans, a été traitée de “pédophile” pour avoir allaité son fils de 3 ans en public. La maman de trois enfants répond à ceux qui l’ont invitée à “se suicider”… 

Une photo partagée par Sarah Mills, maman de trois enfants, a suscité de violentes critiques. Le cliché en question, partagé sur son blog, la montre en train d’allaiter son fils de 3 ans sur le sol d’un magasin Target en Australie. 

Lire aussi

Elle prenait de la cocaïne avant d’allaiter son bébéLire aussi

Sarah a expliqué qu’elle s’était installée sur le sol après avoir ressenti de l’anxiété lors de la tournée annuelle des magasins pour la rentrée scolaire. 

Au même moment, son fils a fait savoir qu’il avait faim, alors elle l’a installé sur ses genoux pour le nourrir. Le cliché de ce moment entre la maman et son fils, pris par sa fille aînée, est rapidement devenu viral. 

“Pédophilie et délinquance sexuelle”

Alors qu’elle avait déjà dû subir des regards méprisants au sein du magasin, Sarah a dû faire face aux commentaires négatifs de certains internautes.

“Les parents peuvent gaver leurs enfants de plats préparés, de médicaments en vente libre, de lait de vache plein de pus de vache et de boissons sucrées… Mais une femme qui prend soin de son enfant et le réconforte, c’est de la maltraitance infantile?”, a-t-elle déclaré sur Facebook. 

Traitée de “pédophile” pour avoir allaité son enfant de 3 ans dans un supermarché+
allaité son enfant de 3 ans dans un supermarché+

Certains l’ont en effet qualifiée de “pédophile” et de “délinquante sexuelle” suite à cette photo. “Il est fou d’attaquer une femme pour avoir fait la chose la plus désintéressée et la plus naturelle sur cette Terre!” 

Sarah a expliqué que son fils, Morrison, était atteint d’une maladie qui augmente son risque de s’étouffer avec la nourriture qu’il ingère. En conséquence, par peur, l’enfant refuse parfois de manger.

Sarah est donc heureuse de l’allaiter pour le garder en bonne santé et bien nourri pendant qu’ils s’efforcent d’améliorer ses habitudes alimentaires.   

“Comment pouvons-nous, en tant que femmes, exiger le respect des hommes alors que nous ne nous respectons même pas les unes les autres?”, interroge-t-elle.

Et d’ajouter: “Vous ne pouvez pas commencer une phrase par ‘Je suis en faveur de l’allaitement maternel mais’… Soit vous le soutenez, soit vous ne le soutenez pas.”

Rédaction 06-02-20, 11:42 Dernière mise à jour: 12:07 Source: Daily Mail

Laisser un commentaire