Un jeune ingénieur tchadien a construit un frigo écologique fait à base de briques cuites et de quelques produits locaux.

L’appareil fonctionne sans électricité, seulement avec de l’eau, et permet de conserver la nourriture au frais.

L’invention d’Adolphe Djasrabaye a été testé à Ligna, un village situé à 25 kilomètres à l’est de N’Djamena, la capitale tchadienne.

Lire aussi:

Journée internationale de la femme : cinq pionnières de la tech et de l’innovation

Le Kenya fabrique son premier satellite

Adolphe Djasrabaye, l'inventeur du frigo écologique
Adolphe Djasrabaye, l’inventeur du frigo écologique

« Sagar », qui veut dire « fraîcheur extrême » en zakahwa – une langue locale -, est le nom du frigo sans électricité, fabriqué à base de produits locaux, notamment de briques cuites, de sable et de sacs de kola.

Le frigo pourrait intéresser un grand nombre de consommateurs au Tchad où la chaleur atteint 50 degrés, un pays où seulement 6 % de la population ont accès à l’électricité.

« Ça ne fonctionne au contact de l’air et de la chaleur. On fait des briques cuites à double tour. Les briques sont séparées de 7,5 centimètres. (…) C’est un frigo que tout le monde peut avoir chez soi », explique son inventeur.

L'appareil peut maintenir une humidité élevée d'environ 95 %, ce qui augmente la durée de conservation et préserve la qualité des aliments.
L’appareil peut maintenir une humidité élevée d’environ 95 %, ce qui augmente la durée de conservation et préserve la qualité des aliments.

La température à l’intérieur du frigo est comprise entre 10 et 15° C. L’appareil peut maintenir une humidité élevée d’environ 95 %, ce qui peut augmenter la durée de conservation et préserver la qualité des aliments.

Mahamat Assane est le tout premier usager du frigo écologique « Made in Tchad », qui reste à vulgariser.

Lire aussi :

Bouchra Nassir Ousselat, l’une des rares Tchadiennes dans l’informatique

Les innovateurs togolais transforment les déchets du monde en robots

« C’est un frigo qu’on ne peut pas déplacer. Nous sommes en train de faire les recherches pour le rendre mobile », promet Adolphe Djasrabaye.

Selon l’inventeur, il est facile de se le procurer. Il suffit d’une petite formation sur son utilisation. Et chacun pourrait en construire chez lui. Le prix du frigo ne dépasse pas 60 mille francs CFA, selon Adolphe Djasrabaye.

Sa construction ne dure que trois heures. L’inventeur dit être à la recherche de partenaires financiers pour développer cette invention et la vulgariser.

Publicités

Laisser un commentaire