Zlatan n’est pas tendre avec le PSG. PSG: « Ce n’est pas une équipe« , Zlatan pas tendre avec Paris. A 40 ans, Zlatan Ibrahimovic continue de faire des misères au défenses de Serie A avec l’AC Milan avec déjà deux buts en quatre apparitions cette saison.

Zlatan n’est pas tendre avec le PSG

Mais le fantasque attaquant suédois a également marqué l’histoire de la Ligue 1 lors de son passage au PSG. Première véritable star du club francilien version QSI, le Scandinave a régalé aussi bien par ses prestations sur le terrain que ses punchlines.

Et la dernière en date risque à nouveau de faire réagir en France. Ce dimanche, Zlatan Ibrahimovic a jugé le niveau actuel de l’équipe parisienne où, malgré la présence de Lionel Messi ou Neymar, le niveau de jeu laisse parfois à désirer.

« Paris est-il plus fort qu’à mon époque? Non, nous étions une équipe, aujourd’hui ce n’est pas une équipe, a lancé le Suédois dans un entretien diffusé par Téléfoot. Peut-être plus tard, j’y crois, mais non ils ne sont pas meilleurs. »

« Sans moi le PSG ne serait pas devenu ce qu’il est devenu »

Auteur de 156 buts avec le PSG, Zlatan Ibrahimovic y a également remporté onze trophées dont quatre titres de champion de France consécutifs. De quoi faire à nouveau dire au Suédois qu’il a transformé le destin du club parisien.

« Le PSG ? J’ai de très bons souvenirs. J’ai été un des premiers à venir quand le club a été acheté par les Qatariens. Je l’ai vu changer en 48h. Je fais partie des débuts, de ses débuts et j’en suis très fier. Sans moi le PSG ne serait pas devenu ce qu’il est devenu aujourd’hui. Les gens pensent que je suis venu pour prendre de l’argent et profiter de la ville. Mais non! Je suis venu et tout a changé. »

Mais non! Je suis venu et tout a changé
Mais non! Je suis venu et tout a changé

Zlatan Ibrahimovic célèbre un but avec l’AC Milan

Malgré une belle réussite sur le plan national, Zlatan Ibrahimovic n’a jamais réussi à faire franchir un cap au PSG en Ligue des champions. Malgré la maestria du Scandinave, Paris n’a jamais dépassé les quarts de finale dans la prestigieuse compétition.

Depuis son départ, et même si selon lui le collectif est moins fort, les Neymar et autres Mbappé ou Di Maria ont atteint à deux reprises le dernier carré en C1, jouant même une finale en 2020. De quoi lancer une nouvelle querelle entre les Anciens et les Modernes.

RECOMMANDÉ POUR VOUS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here