5 conseils pour réagir face au feedback négatif

0
27
5 conseils pour réagir face au feedback négatif
5 conseils pour réagir face au feedback négatif

Le feedback négatif permet aux managers et collaborateurs de gérer leurs performances et alerte sur d’importants changements à opérer. En effet, les leaders qui demandent un feedback critique sont vus comme plus efficaces par leurs supérieurs, employés et collègues.

Comment gérer un feedback négatif

Mais gérer un feedback négatif n’est pas toujours facile. Cela peut irriter, et inconsciemment nuire à l’efficacité. Aussi, si certains feedbacks négatifs sont objectifs et avec de réels motifs, ils peuvent parfois s’avérer inexacts : un chef qui a des objectifs inatteignables, un employé qui a peur d’être franc face à l’autorité, un ami qui projette ses propres problèmes sur vous… Il est difficile de savoir ce qui est vrai et ce qui ferait mieux d’être filtré.

De nombreuses ressources sont disponibles pour savoir comment obtenir du feedback. On trouve cela dit peu d’aide sur comment gérer le feedback négatif qu’on reçoit.

Gérer les réactions au feedback négatif
Gérer les réactions au feedback négatif

Voici 5 conseils pour savoir comment agir après la réception d’un feedback. Bien sûr, le but est de s’améliorer et de prendre en compte l’avis des collaborateurs. Mais quelques réflexes à adopter pour mieux comprendre le feedback reçu permettra une remise en question plus juste et une amélioration peut-être plus durable.

Quelques bons réflexes à adopter

  1. Prenez votre temps pour prendre du recul

Selon William Swann, recevoir un feedback qui ne correspond pas avec notre image de nous-même fait “suffer the severe disorientation and psychological anarchy that occurs when [we] recognize that [our] very existence is threatened.” (Souffrir de la désorientation sévère et de l’anarchie psychologique qui nous taraude lorsque l’on croit que notre vie est menacée.)

Pensez à vous affirmer. Prenez quelques minutes pour vous souvenir d’un autre aspect important de votre identité, au-delà de celui qui est remis en question. Si votre équipe vous critique sur vos pratiques managériales, souvenez-vous par exemple que vous êtes un ami dévoué, un membre de communauté impliqué, un parant aimant…

En vous percevant de manière plus globale, vous replacerez le feedback reçu dans la bonne perceptive. C’est seulement après avoir pris du recul qu’il s’agira de réfléchir aux actions à mener pour s’améliorer. Le but de cette démarche est de ne pas se sentir attaqué et de prendre le feedback moins personnellement.

  1. Demandez plus d’informations

Il est parfois déroutant d’apprendre que certains collaborateurs ne vous voient pas tel que vous vous voyez vous-mêmes.

Nul ne peut agir à la suite d’un feedback qu’il ne comprend pas réellement. Lorsque que l’on vous apprend quelque chose sur vous, il est judicieux de demander à quelques sources sûres si elles ont constaté les mêmes faits.

Cela donnera à la fois plus de détails sur ce que vous avez fait pour susciter une telle impression, et cela aidera à effectuer un travail sur soi plus profond et davantage guidé par l’avis des collaborateurs.

5 bonnes façons de répondre à du feedback négatif
5 bonnes façons de répondre à du feedback négatif

Mais à qui devez-vous poser la question ? Contre toute attente, pas nécessairement à votre entourage. En effet, certaines personnes que nous connaissons peu ont une perception étrangement précise de notre personnalité. Un recul est parfois nécessaire pour être honnête.

Vous pouvez donc opter pour une personne qui vous est proche, et une personne qui aura davantage de recul mais que vous savez avoir un regard juste sur les choses.

  1. Montrez votre implication

Même si vous avez amélioré un certain comportement, vos collaborateurs ne vont pas immédiatement le remarquer. Selon le coach de leadership Marshall Goldsmith, il peut être plus difficile de changer la perception de notre comportement que le comportement lui-même.

Et si vous vous efforcez de vous améliorer à la suite d’un feedback, il peut être décourageant que ces mêmes collègues ne le remarquent pas.

Il convient d’entreprendre une action visible et symbolique qui montrera votre sérieux et votre envie de changer. Plus vous constaterez des retours sur vos efforts, plus cela vous motivera à vous améliorer.

  1. Ne vous isolez pas

On a tendance à s’isoler et à éviter les collègues ou collaborateurs après avoir reçu un feedback négatif. Mais vous isoler face à des collaborateurs qui vous disent la vérité est une erreur.

feedback negatif
feedback negatif

Considérez même qu’un feedback critique est un excellent moyen de resserrer les liens. Avec la bonne approche, cela peut lancer une dynamique nouvelle dans votre équipe.

En tant que manager, votre prise en compte des feedbacks motivera vos collaborateurs à en faire de même, permettant une meilleure communication au sein de l’équipe.

  1. Changer n’est pas l’unique solution

Un dernier conseil qui s’éloigne quelque peu de la réaction attendue… La meilleure façon de gérer vos faiblesses n’est pas toujours de chercher à les effacer. Parfois, le feedback peut mettre en lumière l’essence même de qui vous êtes. La meilleure réaction peut être de communiquer davantage avec votre équipe pour reconnaître vos faiblesses et avancer.

Les collaborateurs n’en deviendront que plus compréhensifs. Il est évident que vous ne pouvez pas être le leader parfait. Et admettre ses faiblesses ou erreurs, d’abord à soi puis à ses collaborateurs, peut être une bonne réaction au feedback, selon la situation.

Vous savez maintenant comment réagir et vous préparer à recevoir un feedback négatif. Ne perdez pas de vue que recevoir du feedback est avant tout positif et aide à avancer, tant pour vous que pour vos équipes et collaborateurs.

Source : Harvard Business Review

Laisser un commentaire