Arrêté le 29 juillet dernier, le journaliste consultant Adama Gaye est désormais un homme libre.

Fraîchement libre, il a livré ses premiers mots et c’est, comme à l’accoutumée, avec beaucoup d’assurance.

Entre sa supposée grève de la faim et ses grandes convictions, Adama Gaye se confie au grand public.

Laisser un commentaire