Le nouveau sélectionneur du Cameroun Clarence Seedorf, a préféré se passer des services des Lions Indomptables évoluant en Chine, à l’instar du sélectionneur sénégalais Aliou Cissé qui doutait à ses débuts sur le banc du Sénégal de la compétitivité des championnats exotiques représentés par la Chine et les pays du Golfe.

Pour sa première liste des 23 sélectionnés pour le match contre les Comores en ce mois de septembre, le Néerlandais a composé son groupe sans le capitaine camerounais à la CAN 2017, Benjamin Moukandjo, et le meilleur joueur de cette compétition, Christian Bassogog. Deux footballeurs évoluant dans le championnat chinois.

« Nous avons reçu une liste de la Fédération comportant près de 70 noms. Nous avons travaillé sur cette base avec comme critère principal, la détection des joueurs évoluant dans les meilleurs championnats (Italie, Allemagne, Espagne…) », a expliqué le Néerlandais cité par des médias camerounais. 

« Ceux qui partent en Chine se faire de l’argent rapide à 20-22 ans ne seront pas considérés comme premier choix », a ajouté Seedorf en conférence de presse. 

S’il a ensuite essayé de relativiser ses propos, déclarant notamment que cette première liste « ne veut pas dire qu’ils ne seront pas pris en considération pour les autres matchs », l’ancien joueur de l’Ajax, du Real et de l’AC Milan a préféré insister sur les joueurs évoluant dans les championnats européens.

Au Sénégal, pour se donner des chances de figurer dans la liste des joueurs sélectionnables pour la coupe du monde 2018, Demba Ba et Mbaye Diagne, pour ne citer que ces deux footballeurs, avaient quitté la Chine pour rejoindre la Turquie. 

Un effort finalement vain pour ces deux footballeurs, qui n’avaient pas été retenus en définitive, ce qui n’a pas été le cas de Moussa Sow, qui avait quitté Al Ahly des Emirats arabes unis pour rejoindre la Ligue turque. 

Le meilleur buteur de la Ligue 1 française en 2011 avait été coopté parmi les 23 joueurs sélectionnés, même qu’il n’a joué aucune minute en Russie. 

Le Cameroun, pays-hôte de la CAN 2019 dont le coup d’envoi est prévu en juin prochain, a choisi l’ancien milieu de terrain néerlandais pour diriger les Lions Indomptables détenteurs du trophée continental remporté en février 2017.  Il sera assisté de son ami et compatriote Patrick Kluivert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.