85 / 100

Anouma et Senghor à Présidence CAF attisent la curiosité. Le principe du soutien au candidat le mieux placé acquis entre Senghor et Anouma selon les proches.

L’élection à la présidence de la confédération africaine de football (CAF) était, mercredi, au centre des discussions, entre les délégations ivoirienne et sénégalaise et ’’le principe du soutien au candidat le mieux placé au second tour a été accepté’’ par les camps du Sénégalais Augustin Senghor et de l’Ivoirien Jacques Anouma, a appris.

Anouma et Senghor à Présidence CAF 2021

’’C’est une rencontre qui a eu lieu dans un esprit fraternel et le principe du soutien au candidat le mieux placé a été acquis’’, ont confié des sources informées, soulignant que la rencontre est à l’initiative de la partie sénégalaise qui a fait le déplacement dans la capitale économique ivoirienne.

Les délégations conduites par les ministres des Sports des deux pays à savoir Matar Ba et Paulin Claude Danho, ont estimé que ’’les candidats ouest-africains ne doivent être pas une source de division’’.

En plus de l’Ivoirien Anouma et du Sénégalais Senghor, la zone ouest-africaine compte un autre candidat, le président de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya.

Le 4-ème candidat est le Sud-Africain, Patrice Motsepe.

La délégation sénégalaise se dit convaincue que son candidat, Me Augustin Senghor, ’’a le meilleur profil et l’expérience pour présider aux destinées de la CAF en ces moments’’.

La commission gouvernance de la Confédération africaine de football a validé, le 7 janvier, les candidatures du président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, et de l’ancien président de la FIF, la Fédération ivoirienne, Jacques Anouma.

A lire aussi  

Elle a en même temps décidé de soumettre à des vérifications supplémentaires les candidatures du président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie, Ahmed Yahya, et du Sud-africain Patrice Motsepe.

Ces deux dirigeants sont convoqués au Caire le 28 janvier prochain, alors que la candidature du président sortant, Ahmad, a été invalidée par la commission gouvernance de l’instance dirigeante du football africain.

L’élection à la présidence de la CAF aura lieu le 12 mars dernier à Rabat (Maroc).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here