L’heure de la vĂ©ritĂ© a sonnĂ© pour l’AssemblĂ©e des PME 2021 sous le signe de la reprise et du climat. AprĂšs dix-huit mois tumultueux, l’Ă©vĂ©nement phare europĂ©en pour les petites entreprises, l’assemblĂ©e des PME 2021, s’est tenu Ă  PortoroĆŸ en SlovĂ©nie.

Assemblée des PME 2021 sous le signe de la reprise et du climat

Pendant trois jours, entrepreneurs, économistes et décideurs politiques ont évoqué les thÚmes du moment : reprise post-Covid, mais aussi changement climatique avec la récente COP26.

« Nous devons tous faire notre part, » souligne Hubert Gambs, directeur gĂ©nĂ©ral adjoint de la DG Croissance Ă  la Commission europĂ©enne, « si nous voulons atteindre l’objectif d’une Ă©conomie bas carbone, qu’il s’agisse des grandes entreprises comme des petites, des diffĂ©rents secteurs de l’Ă©conomie et des consommateurs car ce que ces derniers veulent dĂ©termine de nombreuses choses. Nous avons besoin des PME car ce sont elles qui reprĂ©sentent la majeure partie des entreprises et il est important que nous, dĂ©cideurs politiques, nous les soutenions Ă  cet Ă©gard, » souligne-t-il.

Innovations durables

Ce soutien concerne en particulier, celles qui innovent comme le constructeur d’avions italo-slovĂšne Pipistrel qui produit le premier avion Ă©lectrique certifiĂ© au monde. UtilisĂ© pour former les futurs pilotes, le Velis Electro a une autonomie d’une heure de vol. La demande pour ce modĂšle explose, mais l’entreprise voit dĂ©jĂ  plus loin.

« Dans cinq ans, nous aurons un avion qui peut voler sur 600 kilomÚtres à 300 km/h : ce sera un avion à deux ou quatre places, sans émissions et entiÚrement électrique, » affirme Ivo Boscarol, fondateur et PDG de Pipistrel. « Nous ferons aussi voler un utilitaire sans pilote, capable de transporter 400 kilos à quelques centaines de kilomÚtres de distance et entiÚrement électrique pour réduire le bruit et les émissions, » ajoute-t-il.

« Il faudra adapter ses activités car les risques sont là ! »

Mais toutes les PME ne sont pas en mesure de produire des technologies rĂ©volutionnaires pour le climat. Lors de l’assemblĂ©e, l’un des thĂšmes majeurs Ă©tait donc de savoir comment les inciter Ă  rĂ©duire leurs Ă©missions Ă  l’heure oĂč l’Europe sort du Covid.

PrĂ©sente lors de ce rassemblement, la professeure Lučka KajfeĆŸ Bogataj, climatologue et co-laurĂ©ate du prix Nobel de la paix, indique : « Il faut se fixer des objectifs car tous les entrepreneurs ont besoin d’Ă©nergie et d’eau et ont un impact sur la planĂšte et sont mieux informĂ©s des consĂ©quences du changement climatique.

Donc il faudra adapter ses activitĂ©s car les risques sont lĂ  ! » prĂ©vient-elle avant de donner un autre conseil aux entreprises : « Renseignez-vous sur ce qu’il faut faire et essayez de rĂ©duire vos Ă©missions au plus vite et autant que possible. »

Hubert Gambs de la Commission europĂ©enne renchĂ©rit : « Il s’agit de donner des conseils, de fournir de l’information, mais aussi d’apporter un soutien financier et de ce point de vue, la Commission continuera Ă  jouer son rĂŽle car nous avons besoin de PME florissantes pour la reprise. »

Récompenses européennes

En plus d’aborder quelques-uns des grands dĂ©fis que les entreprises relĂšvent aujourd’hui, l’AssemblĂ©e des PME rĂ©compense les meilleures initiatives et met en avant les talents entrepreneuriaux europĂ©ens.

Cette annĂ©e, le Grand prix du Jury des prestigieux Prix europĂ©ens de la Promotion de l’Esprit d’Entreprise a Ă©tĂ© attribuĂ© Ă  une organisation allemande appelĂ©e COMPETENZentrum fĂŒr SelbstĂ€ndige.

Elle dĂ©livre des conseils, du coaching et offre des opportunitĂ©s de networking Ă  des migrantes pour les aider Ă  s’Ă©tablir en tant qu’indĂ©pendantes ou Ă  crĂ©er leur petite entreprise.

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici