BD pour enfants ! Fiction historique, récit d’aventure, conte animalier: voici trois BD pour enfants à dévorer en famille.

Si la bande dessinée est passée depuis un demi-siècle à l’âge adulte, elle recèle toujours de pépites destinées à la jeunesse. Fiction historique, récit d’aventure, conte animalier: voici trois BD pour enfants à dévorer en famille.

Les Enfants de la Résistance

BD pour enfants à dévorer en famille
BD pour enfants à dévorer en famille

C’est la série jeunesse qui cartonne en ce moment. Depuis mai 2015, les six premiers tomes des Enfants de la résistance se sont écoulés à plus de 500.000 exemplaires – dont 230.000 rien que pour l’année 2019.

Imaginée par Benoît Ers et Vincent Dugommier, cette série raconte pendant la Seconde Guerre mondiale les aventures de trois adolescents qui refusent de se soumettre à l’ennemi. Parfaite pour les élèves des classes de fin de primaire, Les Enfants de la Résistance permet de mieux comprendre cette page sombre de notre histoire.

« [Cette série] est simple à lire, car on se familiarise très vite avec les personnages, qui sont à la fois de vrais personnages de fiction et en même temps des archétypes historiques: le jeune résistant de la première heure, le pétainiste, la jeune réfugiée allemande, etc. », estime l’historien Henry Rousso dans le dossier de presse du sixième tome. « Son autre qualité réside dans la dimension didactique, très présente, avec un ton parfois un peu édifiant, mais qui donne un ensemble d’une grande crédibilité et un support pédagogique très intéressant pour les collèges. »

Benoît Ers et Vincent Dugommier ont apporté un soin tout particulier à leur documentation et ont même rencontré d’anciens enfants résistants pour rendre compte avec réalisme de la Seconde Guerre mondiale.

Les Enfants de la Résistance, six tomes, Benoît Ers (dessin) et Vincent Dugommier (scénario), Le Lombard, 56 pages, 10,95 euros. 

Deux contes animaliers

BD - deux contes animaliers
BD – deux contes animaliers

Le scénariste Loïc Clément et la dessinatrice Anne Montel n’ont pas leur pareil pour imaginer des récits sur les peurs enfantines. Ils publient coup sur coup deux albums, Le Temps des mitaines et Miss Charity, qui dressent des portraits justes des tourments de l’enfance.

Dans Le Temps des mitaines, le petit ourson Arthur et ses amis Pélagie, Kitsu, Gonzague et Willo enquêtent sur les mystérieuses disparitions de leurs camarades d’école.

Un univers touchant, avec des personnages amusants et attachants et de jolies couleurs. Cette histoire qui manie avec habilité humour et suspense ravira les 8-12 ans. La suite sera publiée en mai puis octobre.

Dans Miss Charity, d’après le roman de Marie-Aude Murail, Loïc Clément et Anne Montel racontent les aventures d’une petite fille curieuse dans la bonne société anglaise des années 1880.

Dans ce monde très policé, elle est encouragée à ne pas faire de vague et se réfugie dans son propre monde, situé au troisième étage de sa maison.

Là, en compagnie de sa bonne Tabitha, elle se forme elle-même à la botanique, au dessin ou encore à la littérature pour tromper l’ennui.

Autant de connaissances qui lui permettront de sortir de cette prison dorée… Un album doté de superbes aquarelles qui émerveilleront les enfants. 

Le Temps des mitaines (Dargaud, 128 pages, 16 euros), Miss Charity (Rue de Sèvres, 120 pages, 16 euros), Loïc Clément & Anne Montel.

Philip Pullman en BD

Philippe Pullman en BD
Philippe Pullman en BD

Stéphane Melchior et Thomas Gilbert poursuivent leur adaptation en BD de La Tour des Anges, deuxième tome de la célèbre trilogie À la croisée des mondes de Philip Pullman. 

Après Les Royaumes du Nord et ses grandes étendues glacées illustrées par Clément Oubrerie, Thomas Gilbert propose un récit plus urbain et plus inquiétant. L’intrigue suit deux adolescents fugitifs.

D’un côté, Will Parry recherche son père disparu. De l’autre, Lyra doit se rendre à la Tour des Anges.

Cette suite plus réaliste que les précédents tomes laisse toujours place à l’imagerie merveilleuse des histoires de Philip Pullman. Très impressionnant graphiquement, ce deuxième tome de La Tour des Anges est truffé de personnages monstrueux.

Ce récit d’aventures mené d’une main de maître n’est pour autant jamais effrayant pour les enfants, qui y trouveront des réponses à leurs angoisses profondes et de quoi patienter en attendant le nouveau Philip Pullman en septembre. 

La Tour des Anges, deux tomes, Stéphane Melchior (scénario) et Thomas Gilbert (dessin), Gallimard, 88 pages, 17 euros. 

À lire aussi

BD - Hilda et le roi de la montagne
BD – Hilda et le roi de la montagne

Il faut lire Hilda et le roi de la montagne, dernier épisode de la saga de la petite fille intrépide imaginée par Luke Pearson (Casterman) et Super Groom, amusante relecture de Spirou en super-héros par Fabien Vehlmann et Yoann (Dupuis). 

À surveiller également dans les prochains mois les suites de séries de qualité: le tome 12 de Seuls de Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti (le 3 avril), le quatrième épisode de 5 mondes, fantastique épopée de SF imaginée par les scénaristes Mark et Alexis Siegel et les dessinateurs Xanthe Bouma, Matt Rockfeller et Boya Sun (le 15 avril) et le nouveau Château des étoiles d’Alex Alice (29 avril).

Deux nouvelles séries tenteront également de se tailler la part du lion dans les librairies: Les Omniscients (24 avril), une histoire de super-héros concoctée par le scénariste des Enfants de la Résistance, et Les Sœurs Grémillet (27 mars), chronique familiale teintée de merveilleux. 

Kafunel avec BFMTv

Laisser un commentaire