Environ 20% des espèces de Cabo Verde sont menacées et 78% de la flore endémique sont sur le point de disparaître, selon a dit à Inforpress, le directeur national de l’environnement, Alexandre Nevsky.

À son avis, Cabo Verde étant un pays composé d’îles, sa biodiversité est menacée, en particulier les diverses espèces limitées à de petites zones et à une certaine région du pays, notamment les oiseaux, les plantes et les fruits de mer soit dans la mer soit sur terre.

S’adressant à Inforpress, sous la devise “Notre biodiversité, notre nourriture, notre santé”, les données officielles de 2015 indiquent qu’en général 20% des espèces au Cabo Verde sont menacés et que la dernière étude sur la flore terrestre révèle que 78% de la flore endémique est menacée d’extinction, ce qui, selon eux, est préoccupant et nécessite des mesures pour assurer leur protection.

Selon Alexandre Nevsky, l’une des plus grandes menaces est l’introduction d’espèces exotiques qui ne proviennent pas de cette région et qui ont des caractéristiques  envahissante et capable d’étouffer et qui sont amenées intentionnellement ou occasionnellement.

Publicités

Laisser un commentaire