Brésil : des émeutes dans plusieurs prisons font une cinquantaine de morts

0
49

Au moins 55 détenus ont été tués depuis dimanche dans plusieurs rixes entre groupes criminels dans des prisons d’Amazonie. Les autorités affirment que la situation est de nouveau sous contrôle.

Une vague d’assassinats s’est abattue dimanche et lundi sur les prisons de Manaus, dans l’État d’Amazonas, au nord du Brésil. Quatre centres pénitentiaires différents ont été la proie d’affrontements entre gangs rivaux, provoquant la mort de plusieurs dizaines de détenus.

Dimanche, quinze prisonniers avaient été tués dans la plus grande prison de Manaus. Le massacre a eu lieu durant une période réservée aux visites de familles de détenus – certaines ont été contraintes d’assister aux meurtres de leurs proches.

Et lundi, les affrontements ont continué : selon les autorités, quarante prisonniers ont été retrouvés morts dans trois autres centres de détention. Selon l’administration pénitentiaire, la plupart des victimes ont été asphyxiées.

Les autorités affirment avoir repris le contrôle des prisons mais le gouvernement fédéral a décidé d’intervenir en envoyant sur place des troupes supplémentaires de la police pénitentiaire.

C’est déjà à Manaus en 2017 qu’avait eu lieu un précédent massacre dans lequel 56 détenus avaient été tués à l’arme blanche durant des affrontements entre gangs criminels pour le contrôle du trafic de drogue dans la région.

► À lire aussi : Dans l’enfer des prisons brésiliennes

Laisser un commentaire