Clédor Sène , agressé ce samedi, soupçonne les agents de renseignement
Clédor Sène , agressé ce samedi, soupçonne les agents de renseignement

Le leader du mouvement Claire Vision a été victime d’agression de samedi.  Clédor  Sène en a perdu son téléphone portable.

« C’est vers 19H30, à l’arrêt bus de Front de Terre, non loin de la gendarmerie, que 2 hommes qui étaient à bord d’un scooter, m’ont pris au dépourvu et ont arraché mon téléphone portable, alors qu’il n’y avait aucune ambiance d’insécurité sur place. Ce qui m’intrigue le plus, c’est que les malfaiteurs ont pris la fuite, en prenant la direction de la gendarmerie. Au niveau de l’intersection, il y avait un agent de sécurité, qui n’a rien fait, malgré nos cris « au voleur » », confie le plaignant à Senegal7.

Seulement, pour Clédor Sène, cette agression est loin d’être ordinaire. Joint par « Seneweb », il soupçonne  les agents de renseignement d’être derrière cette histoire.

Clédor Sène soupçonne les agents de renseignement

Clédor Sène soupçonne les agents de renseignement
Clédor Sène soupçonne les agents de renseignement

« Je pense que c’est pour interroger mon téléphone portable et éventuellement avoir des infos sur moi. Ce qui les intéresse en réalité, ce sont mes données personnelles pour avoir une idée de mes projets et recherches. Et ce n’est pas la première fois. C’est la raison pour laquelle j’ai alerté pour que cette situation ne se reproduise pas », clame le leader de Claire Vision.

A lire aussi : [Exclusif] Assassinat de Me Sèye : « Wade est le commanditaire et Clédor le fait chanter » (Papa Ibrahima Diakhaté)

Toutefois, il ne compte pas porter plainte, car soutenant « qu’il n’y aura pas de suite ».

Publicités

Laisser un commentaire