Conférence publique à l’UCAD 2 : polémique et confusion , les autorités universités démentent Juan Branco

0
8

La Conférence publique à UCAD 2 de Juan Branco fait l’objet d’une polémique et confusion. Les autorités universitaires démentent Juan Branco à propos de la Conférence publique à l’université Cheikh Anta Diop. Les réseaux sociaux s’agitent depuis la publication sur le compte X (anciennement Twitter) de l’avocat Franco-espagnol Juan Branco, annonçant une invitation des étudiants de la Facultés des sciences juridiques et politiques, à une conférence publique à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). « Dakar. 6 juin. Ucad 2. 16h. », a-t-il écrit, suscitant de nombreuses réactions.

Conférence publique à l’université Cheikh Anta Diop: les autorités universités démentent Juan Branco

Juan Branco alerte que si Macky Sall poursuit sur cette voie, « le Sénégal s’expose à des sanctions historiques des États-Unis »
Juan Branco alerte que si Macky Sall poursuit sur cette voie, « le Sénégal s’expose à des sanctions historiques des États-Unis »

Cependant, l’UCAD a rapidement réagi en publiant un démenti sur ses réseaux sociaux. « L’UCAD informe qu’aucune autorisation n’a été donnée pour un événement de ce genre à la date et au lieu indiqués », peut-on lire sur la page Facebook officielle de l’université.

Cette déclaration vise à clarifier la situation et à éviter toute confusion concernant l’organisation de cette prétendue conférence.

La situation concernant la conférence annoncée par l’avocat Franco-espagnol Juan Branco à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) a suscité des réactions variées sur les réseaux sociaux.

Révélations Intrigantes de la Conférence de Presse de Juan Branco, l’Avocat de Ousmane Sonko depuis Paris 1
Révélations Intrigantes de la Conférence de Presse de Juan Branco, l’Avocat de Ousmane Sonko depuis Paris 1

→A lire aussi

Juan Branco avait publié une annonce sur le compte X, indiquant une conférence publique prévue à l’UCAD, ce qui a entraîné de nombreuses réactions de la part du public.

Toutefois, l’UCAD a officiellement démenti avoir autorisé un tel événement, en publiant une déclaration sur ses réseaux sociaux pour clarifier la situation et dissiper toute confusion.

Selon l’université, aucune autorisation n’a été accordée pour une conférence à la date et au lieu mentionnés par Juan Branco.

Conférence publique à UCAD 2 de Juan Branco : objet d’une polémique et confusion

Expulsé du Sénégal, l’avocat Juan Branco est de retour en France
Expulsé du Sénégal, l’avocat Juan Branco est de retour en France

L’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar a récemment fait l’objet d’une polémique suite à une annonce de l’avocat franco-espagnol Juan Branco.

Sur son compte X (anciennement Twitter), Branco avait annoncé qu’il tiendrait une conférence publique à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’UCAD, précisant même la date et l’heure : « Dakar. 6 juin. Ucad 2. 16h. ».

Cette annonce a rapidement suscité des réactions sur les réseaux sociaux, provoquant agitation et spéculations parmi les étudiants et le public intéressé.

Cependant, l’UCAD a pris des mesures pour clarifier la situation en publiant un démenti sur ses propres réseaux sociaux.

Conférence publique à UCAD 2 de Juan Branco objet d'une polémique et confusion
Conférence publique à UCAD 2 de Juan Branco objet d’une polémique et confusion

→A lire aussi

Sur sa page Facebook officielle, l’université a déclaré : « L’UCAD informe qu’aucune autorisation n’a été donnée pour un événement de ce genre à la date et au lieu indiqués ».

Cette intervention de l’UCAD vise à dissiper toute confusion et à informer clairement que l’université n’a pas approuvé ou autorisé l’organisation de la conférence annoncée par Juan Branco.

Les autorités universitaires semblent ainsi vouloir maintenir le contrôle sur les événements se déroulant sur leur campus et éviter toute mésentente ou malentendu parmi les étudiants et le corps enseignant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici