Revue de presse du 30 janvier 2021 : Le Covid-19 continue de préoccuper les journaux

0
0

Covid-19 continue de préoccuper les journaux. Les quotidiens, fort inquiets par l’évolution de la maladie à coronavirus au Sénégal ces dernières semaines, continuent d’accorder un intérêt particulier à ce sujet, avec la confirmation de la présence du variant britannique de ce virus sur le territoire sénégalais.

Les services de l’Institut de recherche en santé de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF) du professeur Souleymane Mboup, ont annoncé jeudi que des échantillons analysés par les équipes de recherche de l’IRESSEF ont confirmé la présence au Sénégal du variant britannique du coronavirus.

Le célèbre biologiste sénégalais de renom tente toutefois de rassurer ses compatriotes, malgré cette nouvelle redoutée depuis qu’il a été annoncé que plusieurs variants du virus circulaient dans de nombreux pays.

Dans des propos rapportés par le quotidien L’As, le professeur Mboup assure que le niveau de circulation du variant anglais « n’est pas pour le moment inquiétant » au Sénégal.

Cela ne peut que rassurer modérément puisque le quotidien Kritik’, parmi d’autres journaux parvenus samedi à l’APS, note que « depuis un mois, le troisième âge subit de plein fouet les affres de la pandémie avec une mortalité sévère ».

« Avec la mutation du virus qui accélère la cadence de la maladie, ajoute le journal, les autorités lancent l’alerte au niveau de la jeunesse et mettent les jeunes face à leurs responsabilités ».

« Sauver nos vieux, c’est le slogan qui fait tilt au ministère de la Santé où toutes les stratégies sont déroulées pour préserver cette couche sensible de la population contre le virus mortel », écrit Kritik’.

Vox Populi relaie d’autant plus les alertes des services sanitaires qui n’ont cessé de répéter ces dernières semaines que l’évolution de la maladie à coronavirus laisse penser que le Covid-19 deviendrait incontrôlable si la courbe des contaminations n’est pas stoppée net.

« Si le flux des malades continue ainsi, on ne pourra plus tenir. Il faudrait que chacun assume ses responsabilités », avertit la directrice des établissements publics de santé, docteur Fatou Mbaye Sylla, dont les propos sont rapportés par Vox Populi.

Covid-19 continue de préoccuper les journaux

Selon Mme Sylla, le Sénégal ne dispose actuellement que de « 69 lits pour les cas Covid : 42 lits à Dakar et 26 dans les régions », alors que le rythme soutenu des contaminations fait que désormais le pays compte 49 cas graves dans les services de réanimation, selon des chiffres datant de vendredi.

Revue de presse 09 septembre 2020 Les inondations et d’autres sujets à la Une des quotidiens
Revue de presse 09 septembre 2020 Les inondations et d’autres sujets à la Une des quotidiens

Dans le même temps, les autorités sénégalaises continuent de travailler à affiner leur plan de déploiement de vaccins contre le Covid, avec l’ambition de « vacciner plus de trois millions de personnes » contre cette maladie, « d’ici la fin de l’année », selon Le Soleil.

Les vaccins que le Sénégal doit obtenir, par le biais de l’Initiative Covax, un programme pour un accès équitable au niveau mondial des vaccins, « seront subventionnés gratuitement, à hauteur de 20% de la population (…) », selon Source A.

« Il faudrait juste que le Sénégal prenne en charge les coûts opérationnels pour vacciner la population cible. Si, évidemment, d’autres partenaires ne lui offrent pas leurs services pour supporter ces charges », ajoute le même journal.

Les quotidiens ne s’éloignent vraiment des sujets Covid que pour saluer la mémoire du guide religieux Mourchid Ahmed Iyane Thiam, rappelé à Dieu dans la nuit de jeudi à vendredi, des suites d’une longue maladie.

« Une lune s’est +éclipsée+ », peut-on lire à la une de Walfadjri, un clin délicat de ce journal et une référence aux charges occupées par le défunt, président de la commission de concertation sur le croissant lunaire pendant une vingtaine d’années environ.

« Le Sénégal perd un unificateur », résume Enquête au sujet de Mourchid Iyane Thiam qui a su maintenir toutes ces années le dialogue et la concertation entre les confréries et les grandes familles religieuses musulmanes sénégalaises, par le biais de l’instance dont il était le président.

A lire aussi

Ce que relève aussi Lii quotidien. « La commission nationale du croissant lunaire orpheline », affiche le journal, L’Observateur affichant : « Mourchid Iyane Thiam, l’adieu émouvant pour un serviteur de la Oummah » islamique.

Avec son rappel à Dieu, « l’islam perd un infatigable guide et défenseur. Les témoignages sont unanimes. Un fédérateur est parti », souligne de son côté le quotidien Le Soleil.

Revue de presse du 13 aout 2020 Les quotidiens s’inquiètent de la recrudescence du Coronavirus
Revue de presse du 13 aout 2020 Les quotidiens s’inquiètent de la recrudescence du Coronavirus

Pour le reste, plusieurs journaux, dont L’Observateur, annoncent que le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Idrissa Seck, a déposé sa déclaration de patrimoine à l’OFNAC, l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption.

L’ancien maire de Thiès, porté à la tête du CESE le 1er novembre dernier, se conforme à cette obligation, « à 72 heures du délai de rigueur de 3 mois qui lui est imparti pour faire sa déclaration de patrimoine (…) », note Vox Populi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here