Coronavirus : où en sommes-nous au Sénégal ?

0
5

La deuxième vague de contamination au Covid-19 s’éloigne et le nombre de cas régresse désormais, tandis que se dérouke une campagne de vaccination. La vie reprend peu à peu son cours normal.

Covid-19 : où en sommes-nous au Sénégal ?

leral-1
leral-1

Le 19 mai 2021, le Sénégal comptait officiellement 40 925 cas d’infection au Covid-19 dont 39 649 ont été déclarés guéris (97 %), 1 128 personnes décédées (2,7 %), 1 personne évacuée (décédée en France) et 147 sous traitement selon un communiqué officiel du ministère de la Santé.

Plus de 434 000 personnes ont été vaccinées.

Suivi de la situation Covid-19 au Sénégal

Suivi de la situation Covid au Sénégal
Suivi de la situation Covid au Sénégal

Courbe épidémiologique Covid-19 au Sénégal (cas confirmés)

Courbe épidémiologique Covid-19 au Sénégal (cas confirmés)
Courbe épidémiologique Covid-19 au Sénégal (cas confirmés)

Après avoir fortement augmenté en janvier et février, le taux de positivité décroît depuis quelques mois (moins de 3 % actuellement).

Le premier cas avait été diagnostiqué le 1er mars.

La première personne décédée, le 31 mars, est Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille, qui était placé en réanimation à l’hôpital Fann de Dakar.

LES MESURES EN VIGUEUR

  • levée de l’état de catastrophe sanitaire le 19 mars : réouverture des restaurants, bars et boîtes de nuit.
  • démarrage de la vaccination le 23 février (vaccins Sinopharm et AstraZeneca).
  • levée du couvre-feu
  • masque de protection dans les lieux publics et privés, à savoir les services de l’Administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport public.

LEVÉE DE CERTAINES MESURES DE RESTRICTION EN NOVEMBRE 2020

Plusieurs mesures d’allègement des restrictions ont été prises :

  • Reprise des liaisons maritimes Dakar-Gorée et Dakar-Ziguinchor
  • Levée de la limitation du nombre de passagers dans les transports en commun (le port du masque reste obligatoire).
  • Réouverture des espaces culturels pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes.
  • Réouverture du parc de Niokolo Koba
  • Le Musée des civilisations noires rouvre le 6 décembre
  • Le monument de la Renaissance est rouvert
  • > Quelles formalités pour venir au Sénégal ?

MESSAGE À LA NATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU 29 JUIN

  • Levée de l’état d’urgence et du couvre-feu le 30 juin à 23 heures
  • Rétablissement des horaires de l’administration de 8 heures à 17 heures, avec pause de 13 heures 30 à 14 heures 30
  • La fermeture des marchés publics un jour par semaine pour nettoiement reste en vigueur
  • Les lieux accueillant des activités de loisirs à huit clos restent fermés
  • La réouverture des frontières aériennes se fera à partir du 15 juillet 2020 : les vols internationaux reprendront selon un protocole sanitaire défini
  • Les frontières terrestres et maritimes restent fermées jusqu’à nouvel ordre
  • L’urgence sanitaire est toujours là et impose un devoir de vigilance, de responsabilité individuelle et de responsabilité collective.
  • Message à la nation du 29 juin 2020 – 307.4 ko

LES MESURES PRISES LE 7 JUIN

  • Réouverture des vols internationaux à partir du 15 juillet, mais les voyages vers le Sénégal doivent remplir des conditions strictes.
  • Réouverture des vols domestiques à partir du lundi 15 juin
  • Réouverture du transport interurbain. Seules les gares interurbaines et les gares urbaines officielles seront autorisées à reprendre leurs activités. Le port du masque est obligatoire, de même que le lavage des mains par les usagers et l’utilisation du gel hydro-alcoolique.
  • Réaménagement de la durée du couvre-feu, désormais fixée entre 23 heures et 5 heures.
  • Les restaurants et les salles de sport sont autorisés à reprendre leurs activités. Mais l’interdiction reste en vigueur pour les bars et les plages.

MESURES D’ASSOUPLISSEMENT À PARTIR DU 12 MAI

Le président de la République, lors d’un discours à la nation le 11 mai 2020, a annoncé un assouplissement de l’état d’urgence.

Message à la Nation du 11 mai 2020 – 106.9 ko

  • Réduction de la durée du couvre-feu, de 21 heures à 5 heures, au lieu de 20 heures à 6 heures.
  • Réouverture des lieux de culte
  • Reprise des cours dans les classes d’examen (classes de CM2, de troisième et de terminale) le 2 juin (551 000 élèves sur 3 500 000 élèves au total sont concernés). Mesure reportée au 25 juin.
  • Réaménagement des horaires de bureau, fixés de 9 heures à 16 heures.
  • Les marchés et autres commerces qui étaient astreints à des jours particuliers d’ouverture seront ouverts six jours et resteront fermés un jour dédié au nettoiement
  • Les marchés hebdomadaires (louma) seront rouverts, mais dans les limites de chaque département
  • La fréquentation des lieux de culte, des établissements scolaires et des autres espaces publics (marchés, commerces et restaurants) doit obéir strictement aux mesures de distanciation sociale et aux gestes barrières, notamment le port obligatoire du masque et le lavage des mains.
  • Port obligatoire du masque maintenu partout.
  • Le rapatriement des corps des Sénégalais décédés à l’étranger est accepté.
  • Les évêques du Sénégal ont toutefois annoncé que la suspension des célébrations catholiques à caractère public restait en vigueur.

RÉOUVERTURE DES CENTRES D’ENRÔLEMENT DES PERMIS DE CONDUIRE

Le 2 juin 2020 est prévu la reprise des opérations d’immatriculation des véhicules, des opérations de mutation, de contrôle technique et d’enrôlement pour les permis de conduire sur toute l’étendue du territoire nationale. Elles ont été suspendues depuis le mois d’avril à cause de la pandémie liée au coronavirus.

Avant la fermeture, les centres d’enrôlement étaient constamment engorgés et l’obtention du permis était devenue un vrai parcours du combattant. Les autorités demandent aux usagers de respecter les mesures sanitaires strictes, notamment le port du masque et le respect de la distanciation sociale.

LES MESURES PRISES LE 20 AVRIL

  • Depuis le 20 avril, port obligatoire d’un masque dans les services de l’administration publique qu’elle qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce et les moyens de transport,
  • État d’urgence et couvre feu de 20 h à 6 h annoncés par le président de la République le 23 mars à 20 heures.
  • Suspension de tout le trafic aérien depuis et vers le Sénégal depuis le 20 mars à 23h59 jusqu’au 31 mai. Les frontières terrestres sont également fermées.
  • Fermeture des mosquées dans la région de Dakar depuis le 20 mars.
  • Suspension de la rotation des navires à passagers depuis le 15 mars. La chaloupe Dakar-
  • Gorée reste en activité exclusivement pour les habitants résidents de Gorée.
  • Contrôle des transports en commun pour limiter le nombre de passagers aux places assises.
  • Toutes les manifestations publiques sur l’ensemble du territoire national sont interdites depuis le 14 mars
  • Les cours dans les écoles et les universités ont été suspendus à partir de lundi 16 mars pour trois semaines, puis jusqu’au 4 mai. La reprise est annoncée pour le 2 juin.
  • Les formalités liées aux pèlerinages vers les lieux saints de l’islam et du christianisme sont suspendues depuis le 14 mars.
  • Les visites dans les parcs et réserves interdites jusqu’à nouvel ordre.
  • un hôpital militaire de campagne a été installé le 22 mars à Touba.

PLUS DE DÉTAILS SUR LES MESURES PRISES PAR LES AUTORITÉS

Transport interurbain

Les déplacements entre les régions du pays sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Les taxis

En dehors du chauffeur, deux clients seulement sont autorisés.

Supermarchés

Dans la région de Dakar, à partir du 4 mai jusqu’au 2 juin :

fermeture tous les lundis pour nettoiement. La mesure sera observée le mercredi 6 mai.
mise en système de tickets permettant de limiter la présence simultanée de clients.
port de masque et la distanciation sociale obligatoires.

Boulangeries

Travail de 8 heures à 6 heures du matin. Le personnel passe la nuit.

Pharmacies

Les pharmacies de garde fonctionnent de 8 heures à 6 heures du matin. Une ordonnance à la main pour les malades.

Décès

Prière mortuaire et enterrement autorisés. Après le cimetière, chacun rentre chez soi.

Cérémonies

Les mariages et baptêmes sont totalement interdits pour éviter tout rassemblement.

Daaras

Les maîtres coraniques sont responsables des talibés qui sortent durant le couvre-feu.

Sport et divertissement

Les terrains de sport et plages sont totalement fermés.

Banques

Les établissements bancaires fixent leurs horaires entre 8 heures et 15h 30 minutes. Guichets fermés à la clientèle à partir de 14 h 45 minutes.

Discours et Communiqués des autorités sur Covid-19

LIENS UTILES

NUMÉRO VERT GRATUIT : 800 00 50 50 – SAMU : 1515

NUMÉRO VERT GRATUIT 800 00 50 50 - SAMU 1515
NUMÉRO VERT GRATUIT 800 00 50 50 – SAMU 1515

LUTTE CONTRE LA SPÉCULATION SUR LES GELS HYDROALCOOLIQUES

Le ministère du Commerce a fixé le 19 mars les prix plafonds des gels hydroalcooliques afin d’éviter la flambée des prix.

FormatPrix détaillant TTC
35 – 60 ml 575 FCFA
90 – 125 ml925 FCFA
130 – 400 ml1 000 FCFA
450 – 500 ml1 650 FCFA

EMPLOYEURS

communiqué
communiqué

Le ministère du Travail a également informé les employeurs sur la prévention de la propagation du coronavirus en milieu de travail.

Communiqué du ministère du travail

Communiqué logo www.kafunel.com à usage multiple
Communiqué logo www.kafunel.com à usage multiple

ÉTABLISSEMENTS D’HÉBERGEMENT TOURISTIQUE

De très nombreux hébergements sont en train de fermer progressivement.

DÉPLACEMENTS

Les activités de mutation, d’immatriculation, de contrôle technique, d’enrôlement pour le permis de conduite et toutes les autres opérations qui nécessitent le déplacement des usagers sont suspendues du 24 mars au 14 avril sur toute l’étendue du territoire.

TRANSPORTS EN COMMUN

Le nombre de passagers par transport en commun est limité à la moitié de la capacité, les chauffeurs doivent porter masque et gants. Des moyens de lavage des mains sont obligatoires avant de monter dans les bus.

Les taxis ne peuvent prendre plus que deux passagers. Masque et gants pour le conducteur.

Recommandations aux usagers des transports publics

recommandations covid-19
recommandations covid-19

LIEUX DE CULTE

L’association des imams et oulémas du Sénégal a décidé mercredi 18 mars de sursoir, jusqu’à nouvel ordre, aux rassemblements de personnes pour les prières hebdomadaires du vendredi et les rituels quotidiens dans les mosquées sur toute l’étendue du territoire Sénégal, pour une meilleure gestion de la pandémie du Coronavirus. Mais la grande prière du vendredi 20 mars à Touba s’est déroulée comme d’habitude.

Voir en ligne : http://www.sante.gouv.sn 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here