Covid-19: un vaccin à quel prix ?

0
2

Covid-19: un vaccin à quel prix ? Le traitement développé par Pfizer et BioNTech devrait coûter 33 euros environ. C’est la grande question du moment : quand pourra-t-on se faire vacciner contre le Covid-19 ?

En Europe, ce ne sera pas avant le premier trimestre de l’année prochaine, a averti la directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Outre-Atlantique, les autorités américaines parlent de quelques semaines. Mais une seconde question arrive dans le sillage de la première : celle du coût de la vaccination.

Le vaccin développé par Pfizer et BioNTech, « efficace » à 90% pour prévenir les infections à Covid-19, a suscité beaucoup d’espoirs et d’enthousiasme depuis son annonce, lundi 9 novembre.

Mais celui qui, parmi les vaccins en cours de développement, sera vraisemblablement le plus rapidement disponible sur le marché, sera aussi l’un des plus chers : le traitement développé par les laboratoires allemand et américain devrait coûter 39 dollars, environ 33 euros, pour les deux doses nécessaires.

Covid-19: un vaccin à quel prix ?

Cela dit, il serait toujours deux fois moins cher que son concurrent direct, le traitement développé par Moderna, lui aussi basé sur cette nouvelle technologie de l’ARN messager.

Vaccins contre le Covid-19 encore beaucoup d'inconnues
Vaccins contre le Covid-19 encore beaucoup d’inconnues

En revanche, le vaccin Pfizer-BioNTech est moins abordable que celui promis par Johnson & Johnson (10 dollars la dose), et par l’anglais AstraZeneca (4 dollars). Eux utilisent des méthodes immunologiques plus courantes pour des vaccins.

C’est grâce aux montants des contrats conclus entre certains pays et les laboratoires qu’il est possible d’estimer ces tarifs. Ainsi, les États-Unis ont déboursé près de deux milliards de dollars pour acquérir 100 millions de doses du traitement développé par Pfizer et BioNTech.

Le prix, fruit de négociations entre laboratoires et États

Mais tout cela ne dit pas quel montant une personne devra débourser pour se faire vacciner. En fait, tout dépendra des contrats conclus par chaque État avec les laboratoires. BioNTech a déjà déclaré que le prix sera adapté en fonction des pays et régions. Et bien inférieur aux prix du marché.

Problème : dans ces négociations, les gouvernements ont peu de marges de manœuvre. Face aux dégâts sanitaires et économiques du Covid-19, il y a urgence à acquérir des millions de doses le plus vite possible, et les laboratoires ont besoin de rentabiliser leurs investissements massifs dans la recherche.

En novembre 2020, le covid-19 a causé plus de 33 000 décès dans le monde.
En novembre 2020, le covid-19 a causé plus de 33 000 décès dans le monde.

Le traitement de Pfizer et BioNTech doit être, par exemple, conservé à une température de -70 degrés pour rester efficace. Les coûts de stockage et de transport pourraient ainsi alourdir la facture.

Il faudra aussi ajouter le coût des rappels vaccinaux, s’ils sont nécessaires pour le Covid-19. Pour la diphtérie, le tétanos et la polio, il faut par exemple se faire vacciner de nouveau à 25, 45 et 65 ans en France.

► À lire aussi: Vaccins contre le Covid-19: encore beaucoup d’inconnues

Laisser un commentaire