Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, nouvelle ministre de la Santé : Parcours de combattante !

0
221

Qui est Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, la nouvelle ministre de la Santé au Sénégal ? Son visage est devenu familier des Sénégalais avec la pandémie de covid-19. En faisant le choix de nommer Marie Khemesse Ngom, Macky Sall mise sur une professionnelle du secteur, une femme du sérail.

,Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, ministre de la Santé , Parcours ,combattante,ABDOULAYE DIOUF SARR,DR MARIE KHÉMESSE NGOM,MINISTRE DE LA SANTÉ,point Covid-19,point ,Covid-19,

Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, la nouvelle ministre de la Santé au Sénégal

Dr-Marie-Khemesse-Ngom
Dr-Marie-Khemesse-Ngom

Il a sans doute appris son limogeage sur la route de Dakar, après son séjour à Tivaouane où il était au chevet des familles des victimes.

Abdoulaye Diouf Sarr n’a pas survécu à cette tragédie, car il a été remplacé par Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye à la tête du ministère de la Santé.

C’est à Malabo que le Président Sall a signé le décret limogeant Abdoulaye Diouf Sarr. Il est remplacé au ministère de la Santé par Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye.

Le chef de l’Etat n’a pas cherché loin pour lui trouver un successeur. Il est même allé puiser dans l’entourage de son ancien homme de confiance à Dakar pour lui confier les rênes du ministère de la Santé.

Elle a été directrice d’hôpital, médecin-chef de région, chef de service,…

marie-khemesse-
marie-khemesse-

Jusqu’ici directrice de la Santé, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye est un pur produit du système.

Présidente du Comité national de gestion des épidémies (Cnge), elle était le cœur de la riposte contre le Covid-19.

Ses débuts furent un peu chaotiques. Alternant le point Covid-19 du jour avec le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, Mary Khémesse Ngom Ndiaye a multiplié les hésitations et les incohérences en assumant un discours expurgé de compromis.

marie-khemesse-ngom-0
marie-khemesse-ngom-0

A lire aussi

Finalement, la première femme directrice de la Santé publique a laissé sa place au directeur de la Prévention Mamadou Ndiaye pour dresser le point Covid-19.

Le travail de la native de Diourbel a été salué par le président de la République en août dernier.

Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a été nommée, en octobre 2017, directrice de la Santé publique.

Diplômée en 1991 de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, elle a dirigé le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) de 2006 à 2011.

Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye remplace Abdoulaye Diouf Sarr

Native de Diourbel, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a été nommée, en octobre 2017, directrice de la Santé publique.

Ce médecin, sorti en 1991 de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, a dirigé le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) de 2006 à 2011.

Sa connaissance de l’univers syndical est non négligeable dans la mesure où la santé est souvent traversée par des tensions sociales.

C’est au plus fort de l’épidémie de covid-19 que les Sénégalais ont découvert cette femme de tempérament, connue pour son franc-parler.

Parcours de combattante de Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, nouvelle ministre de la Santé !

Dr-Marie-Khemesse-Ngom portrait
Dr-Marie-Khemesse-Ngom portrait

Dans un univers dominé par les hommes, Marie Khémesse a vaincu les clichés, repoussé les limites pour s’imposer : «A ma sortie de l’université en 1991 comme médecin généraliste, j’ai été affectée comme médecin-chef adjoint au district sanitaire de Thiès au centre de santé 10ème. Quand j’étais médecin-chef adjoint, je voulais devenir médecin-chef de district, après médecin chef de région, chef de division, directrice. Le Bon Dieu est venu, je suis Directrice générale. Je ne vais pas dire que c’est facile, mais tout est surmontable», avait-t-elle expliqué avec fierté.

Aujourd’hui, elle trône au sommet de la pyramide sanitaire. Deux destins qui se croisent.

Après avoir atteint le firmament, Diouf Sarr est devenu, de façon inattendue, radioactif.

Face à la situation très tendue du système sanitaire, secoué par des crises et une revendication citoyenne très forte et la clameur populaire réclamant sa tête, Macky Sall aurait eu du mal à garder l’ex-candidat à la mairie de Dakar dans les rangs du gouvernement.

Il a été contraint, presque forcé, de se séparer de Diouf Sarr, qui poursuit une chute vertigineuse.

En 4 mois, il a tout perdu : sa mairie de Yoff, ses rêves de maire de Dakar et le ministère de la Santé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here