L’équipe de France affronte la Croatie, dimanche, à Moscou avec en jeu le titre mondial. Les Bleus sont favoris, mais attention aux vaillants Croates. Les Bleus mènent 2-1 à la pause.

L’ESSENTIEL EN DIRECT

Cette fois, ça y est ! Après une interminable attentela France affronte la Croatie en finale de la Coupe du monde, dimanche. Les Bleus sont en quête d’une deuxième étoile, après celle décrochée en 1998. Antoine Griezmann, Kylian Mbappé and co sont donnés favoris, mais attention aux Croates, qui cherchent eux à remporter leur premier titre de champion du monde. Les Bleus mènent 2-1 à la pause.

FRANCE – CROATIE : 2-1

Buts : Mandzukic (18e csc), Griezmann (38e sp) pour la France ; Perisic (28e) pour la Croatie

Le point à la pause : Les Bleus sont devant et ils ne sont pas malheureux ! Ils n’ont cadré qu’un seul tir dans cette première période et mènent pourtant 2-1, grâce un but contre son camp de Mandzukic et un penalty de Griezmann consécutif à une main de Perisic dans la surface.

Dix minutes plus tôt, ce même Perisic avait remis les deux équipes à égalité après un superbe enchaînement.

Sans se créer de grosses occasions, malgré plusieurs situations chaudes (dont deux encore dans le temps supplémentaire, avec Vida à la 45e+1 et Perisic à la 45e+3), les Croates ont dominé cette première période, à la fois territorialement et dans l’impact. Mais ils sont menés 2-1.

Le point à la 40e minute : quelle finale ! les Bleus repassent devant, grâce à un penalty d’Antoine Griezmann !

Sur un corner venu de la droite tiré par le joueur de l’Atlético de Madrid, Matuidi manque le ballon de tête. Derrière lui, Perisic intervient avec la main droite et le genou droit pour mettre en corner (35e). Les Bleus entourent alors l’arbitre, prévenu par son homologue vidéo d’une possible irrégularité sur l’action.

L’Argentin va alors vérifier par lui-même le long de la ligne de touche et après plusieurs longues secondes d’attente, il accorde un penalty aux Bleus.

Griezmann prend Danijel Subasic à contre-pied et permet aux Bleus de reprendre l’avantage (38e) ! 

France-Croatie : 2-1

Le point à la 30e minute : la Croatie revient à hauteur et c’est logique. Les joueurs au damier n’ont guère baissé de pied après l’ouverture du score tricolore et sont récompensés par un but splendide d’Ivan Perisic (28e). 

Le joueur de l’Inter Milan, à l’origine du coup franc après une intervention de N’Golo Kanté, averti sur l’action, en est à la conclusion.

Modric cherche un partenaire dans le fond de la surface de réparation, trois duels aériens, deux de la tête et un du pied, sont gagnés par les Croates et le cuir revient dans les pieds de Perisic, à l’entrée de la surface.

Il efface Kanté pied droit avant d’adresser une frappe du gauche tendue légèrement déviée par Varane. Hugo Lloris est battu.

France-Croatie : 1-1

Le point à la 20e minute : les Bleus sont devant ! Contre toute attente, et sur leur première occasion nette, les joueurs de Didier Deschamps ont ouvert le score sur un coup franc botté depuis le côté gauche par Griezmann, qui avait obtenu lui-même la faute après un contact avec Marcelo Brozovic (18e). 

À la lutte dans la surface de réparation, l’avant-centre de la Croatie, Mario Mandzukic, a sauté plus haut que tout le monde pour catapulter le ballon dans son propre but. C’est heureux pour les Bleus, et cruel pour les Croates, qui avaient dominé assez nettement ce début de rencontre. 

France-Croatie : 1-0

Le point à la 10e minute : Les Croates sont mieux entrés dans la rencontre et passent une bonne partie de leur temps dans la moitié de terrain française. Ils sont agressifs sur le porteur du ballon et ont déjà commis plusieurs fautes. Mais les joueurs de Zlatko Dalic n’ont pas réussi pour autant à se créer d’occasion nette, Mbappé s’interposant notamment devant Strinic, bien trouvé sur le côté gauche de la surface (8e).

Le point au coup d’envoi : les Bleus en bleu, la Croatie à damier. L’équipe de France joue en bleu de la tête aux pieds, tandis que la Croatie, qui avait évolué dans son maillot noir lors de ses trois premiers matches à élimination directe, retrouve son traditionnel maillot à damier roue et blanc. Les Croates donnent le coup d’envoi dans un stade Loujniki plutôt acquis à leur cause.

Philip Lahm, capitaine de l’équipe d’Allemagne tenante du titre, et la mannequin russe Natalia Vodianova, ont apporté le trophée sur la pelouse :

Le point sur la cérémonie d’avant-match : Ronaldinho aux percussions. Cette finale est précédée d’une petite fête sur la pelouse du stade Loujniki. Et, surprise, au milieu des danseurs, un ancien Ballon d’Or, le Brésilien Ronaldinho, dont on sait qu’il a toujours eu le rythme dans la peau…

 

Laisser un commentaire