C’était une chute comme il en arrive à tous les enfants. Liam Ferguson, un petit garçon de 8 ans vivant dans l’Oregon, est tombé à vélo le 13 janvier dernier. Son guidon a déchiré son jean et s’est enfoncé dans la partie supérieure de sa cuisse.

Sarah Herbard, sa maman, a constaté l’étendue des dégâts et a estimé qu’il avait probablement besoin de points de suture. Liam a été recousu aux urgences et a pu rentrer chez lui. Quelques jours plus tard, son état de santé s’est brutalement dégradé.

Quand le beau-père de Liam a ôté son pansement, il a hurlé: « Il a la gangrène, on fonce à l’hôpital », selon Sarah Herbard qui se confie à l’Eastern Oregonian.

L’enfant avait contracté une fasciite nécrosante. La bactérie « mangeuse de chair » s’est infiltrée dans son corps via la blessure à la cuisse et l’a littéralement « dévoré » de l’intérieur. Cette bactérie produit une toxine qui détruit les tissus. On a du mal à identifier le problème parce que la plaie qui sert de point d’entrée paraît saine au premier abord. Et quand on se rend compte de la présence de la fasciite nécrosante, il est souvent déjà trop tard.

Liam Ferguson est décédé dimanche dernier à l’hôpital. Sa mère se souvient de lui comme d’un « rayon de soleil ». « Il aimait tout le monde et tout le monde l’aimait. »

Laisser un commentaire