Fonds Image Francophonie soutient 2 projets films sénégalais…. L’organisation internationale de la Francophonie (OIF) a dévoilé, mercredi, dans le cadre du marché du film online de Cannes (France), la liste des trente projets devant bénéficier de son Fonds Image, dont le documentaire « Valdiodio Ndiaye, un procès pour l’histoire’’ de Aminata Ndiaye Leclerc.

La série télévisée « Daour’’, genre fantastique, du réalisateur Mamadou Thiandoum, fait aussi partie des films que le Fonds Image de l’OIF va financer.

Aminata Ndiaye Leclerc va ainsi bénéficier d’une aide à la production de près de 10 millions de francs CFA, soit 15 mille euros, pour ce premier trimestre 2020.

Deux projets de films sénégalais soutenus par le Fonds Image de la Francophonie+
Deux projets de films sénégalais soutenus par le Fonds Image de la Francophonie+

Le documentaire historique de 52 minutes de Aminata Ndiaye Leclerc dont la sortie est prévue l’année prochaine ambitionne de réviser le procès du ’’Coup d’Etat du 17 décembre 1962″ au Sénégal, à travers de nouveaux éléments.

Fonds Image Francophonie soutient 2 projets de films sénégalais

« Au banc des accusés, le Président du Conseil Mamadou Dia et quatre ministres parmi lesquels Valdiodio N’Diaye. Ce procès politique dont l’issue est établie par avance, sert d’alibi à Léopold Sédar Senghor avec la complicité de la France pour éliminer du pouvoir ses adversaires nationalistes. Ce coup d’Etat institutionnel lui permet l’instauration d’un régime présidentiel fort », lit-on dans le synopsis du film.

La série télévisée ’’Daour’’, genre fantastique, du réalisateur Mamadou Thiandoum, a reçu plus de 16 millions de francs CFA (25.000 euros).

Cette fiction de 8 épisodes de 52 minutes chacune raconte l’histoire du fils de Leuk Daour Mbaye, génie protecteur de Dakar et figure centrale de la cosmogonie léboue.

Les Lébous, considérés comme les premiers habitants de la presqu’île du Cap-Vert (Dakar), constituent ’’une communauté de pêcheurs qui conserve jalousement ses traditions et croyances.

A lire aussi  Elevage : Trois milliards de Francs CFA pour le Fonds d’Appui à la Stabilisation

Daour met en scène une romance entre une humaine et un djinn au cœur d’une guerre fratricide pour le royaume de Ndakaru ».

Deux projets de films sénégalais soutenus par le Fonds Image de la Francophonie
Deux projets de films sénégalais soutenus par le Fonds Image de la Francophonie

Selon le cinéaste, dans la culture léboue, les ’’Djinns’’ représentent des génies créés par le feu et vivant près des points d’eau. Invisibles des hommes, ils se manifestent sous forme humaine ou animale.

Le film de Mamadou Thiandoum, dont la sortie est prévue pour 2021, sera produit par « Marodi Sénégal » de Serigne Massamba Ndour, avec comme directrice design la styliste Selly Rabi Kane. La musique de ce film est composée par Wasis Diop.

Au total, l’OIF va soutenir 13 longs-métrages de fiction, dont 5 en développement, 2 courts-métrages et 8 documentaires, dont un en développement, ainsi que 7 séries dont une en développement.

Le Fonds Image de la Francophonie est doté d’environ 1 milliard 65 millions de francs CFA, soit1 624 000 euros en 2020.

fonds-image-oif
fonds-image-oif

Le lancement du programme Clap ACP (Afrique Caraïbe Pacifique) de l’OIF a été conduit en partenariat avec le FONSIC (Fonds d’aide de la Côte d’Ivoire) et financé par l’Union européenne avec le soutien de l’Organisation des Etats ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique).

Laisser un commentaire