La fraude électorale vue par les Américains

0
50

La fraude électorale vue par les Américains… Les Américains ont peu confiance en leur système électoral, à en croire les résultats d’une étude menée en septembre 2016 par The Associated Press-Norc Center for Public Affairs Research.

Fraude électorale vue par les Américains

fraude des elections ok
fraude des elections ok

Près de la moitié des partisans républicains sont en effet convaincus que la fraude électorale est monnaie courante lors d’élections aux États-Unis. Les électeurs démocrates et indépendants s’avèrent plus réservés.

Au total, ce sont tout de même 39 % des Américains qui pensent que quelques cas de fraude existent.

Pour 36 % des démocrates, la fraude électorale est très rare aux États-Unis. Après la victoire de Donald Trump, les partisans républicains reverront peut-être leur jugement sur la fréquence des cas de fraude.

taux de fraudes electorales
taux de fraudes electorales

Cinq allégations de fraude électorale vérifiées

Alors que le président Donald Trump et son équipe poursuivent leurs efforts pour contester le résultat de l’élection, quelles sont les preuves de leurs allégations ?

Certaines de ces questions ont été mises en évidence lors d’une conférence de presse jeudi, dirigée par l’avocat du président, Rudy Giuliani.

Nous avons examiné ces principales allégations de fraude et d’irrégularités.

Allégation 1 : une hausse inexpliquée des votes démocrates

fraude electorale -destruction-votes-electoral
fraude electorale -destruction-votes-electoral

Le président Trump et d’autres personnes font état des allégations selon lesquelles des votes en faveur de son rival, Joe Biden, seraient soudainement apparus en grand nombre pendant le dépouillement.

Lors de sa conférence de presse du 19 novembre, M. Giuliani a répété que des milliers de bulletins supplémentaires ont été décomptés très tôt le matin dans un centre de dépouillement de Detroit.

Les remarques de M. Giuliani sont fondées sur une déclaration d’une employée électorale, qui affirme avoir vu deux camionnettes destinées à apporter de la nourriture, mais elle dit n’avoir « jamais vu de nourriture sortir des camionnettes, et par coïncidence, il a été annoncé aux informations que le Michigan avait trouvé plus de 100 000 bulletins de vote supplémentaires – même pas deux heures après le départ de la dernière camionnette ».

Cependant, cette affirmation – et d’autres allégations – sont rejetées dans un jugement rendu le 13 novembre, le juge ayant décidé qu’elles n’étaient pas crédibles.

Il y a eu des allégations similaires du côté républicain concernant des pics soudains de votes en faveur des démocrates dans des États clés, impliquant une fraude possible.

Mais dans certains cas, cela est attribué à des erreurs d’écriture ou à la découverte de bugs informatiques, qui ont ensuite été corrigés.

Il convient également de dire que les bulletins de vote par correspondance, qui ont été utilisés en nombre record lors de cette élection, ont massivement favorisé le parti démocrate.

Ils ont pris plus de temps à être compter, et les résultats ont été compilés et publiés par lots après le jour du scrutin, ce qui explique la hausse soudaine des votes en faveur de M. Biden.

Et il n’est pas vrai que tous les votes supplémentaires ont été en faveur de M. Biden – certains ont également été en faveur du président Trump.

Allégation 2 : Accès bloqué aux décomptes

fraude electorale-macky sall avant les législatives
fraude electorale-macky sall avant les législatives

Le président Trump et son équipe juridique contestent le manque d’accès des observateurs républicains dans certaines villes dirigées par les démocrates, comme Philadelphie et Detroit.

Les observateurs sont des personnes autorisées à pénétrer dans les bureaux de vote pour observer le dépouillement des bulletins, dans le but de garantir la transparence.

Ils sont autorisés dans la plupart des États, à condition d’être enregistrés avant le jour du scrutin et d’être généralement affiliés à un parti.

Dans certains endroits, leur nombre a été limité, en partie pour limiter la capacité d’accueil en raison des coronavirus.

Mais les observateurs des deux partis ont été autorisés à observer le décompte des voix à Detroit et à Philadelphie.

À Detroit, plus de 130 observateurs représentant les démocrates et les républicains ont été autorisés à pénétrer dans le site de comptage.

En Pennsylvanie, la question a été portée devant la Cour suprême de l’État, qui a statué le 17 novembre que les fonctionnaires de Philadelphie n’avaient pas violé la loi de l’État en limitant la distance entre les observateurs et le traitement des bulletins de vote par correspondance.

Allégation 3 : les votes sont passés de Trump à Biden

fraude électorale images libres de droit
fraude électorale images libres de droit

L’équipe juridique du président Trump répète également une affirmation du président selon laquelle il y a eu un problème avec le système de vote utilisé dans certains États qui aurait permis de faire passer des millions de ses voix à son rival Joe Biden.

Il n’y a aucune preuve à cet égard, et aucune n’a été fournie par l’équipe juridique du président.

Le président se fait l’écho des accusations portées par le média conservateur One American News Network (OANN) au sujet des machines de vote Dominion, qui ont été largement utilisées dans l’ensemble des États-Unis lors de cette élection.

Un rapport de l’OANN fait référence à une « analyse non vérifiée des données » obtenue auprès d’un groupe de surveillance des élections appelé Edison Research, qui aurait montré que des millions de votes ont été retournés.

Cependant, le président de la société, Larry Rosin, déclare que « Edison Research n’a produit aucun rapport de ce type et nous n’avons aucune preuve de fraude électorale. »

Dominion Voting Systems a publié une déclaration disant « Les affirmations concernant le changement ou la suppression de votes par Dominion sont fausses à 100%. »

Allégation 4 : les machines de vote sont la propriété des démocrates

Le président Trump relate que les « systèmes de vote nationaux appartenaient à la gauche radicale », son équipe juridique soulignant les liens avec Bill et Hillary Clinton et d’autres politiciens démocrates.

Dans une déclaration, Dominion Voting Systems explique qu’il s’agit d’une société américaine non partisane et qu’elle n’a aucun lien de propriété avec les Clinton ou avec la haute responsable politique démocrate Nancy Pelosi.

fraude electorale
fraude electorale

Il est important de clarifier la différence entre la propriété directe de Dominion, telle que revendiquée par le président Trump, et les dons faits par la société à des fins philanthropiques ou de lobbying.

Dominion fait des dons à la fois aux Républicains et aux Démocrates, mais il n’est pas rare qu’une entreprise comme celle-ci fasse ainsi du lobbying pour obtenir des contrats gouvernementaux.

Dominion a fait un don à la Fondation Clinton en 2014, mais la société a également fait un don au leader de la majorité au Sénat républicain, Mitch McConnell.

Les rumeurs concernant la présidente Pelosi proviennent du fait que son ancien chef de cabinet, Nadeam Elshami, a été engagé par Dominion – mais celui-ci a également engagé du personnel précédemment associé au parti républicain.

Allégation 5 : des milliers de morts ont voté

Le président Trump et ses partisans affirment que des bulletins de vote ont été déposés à grande échelle pour les personnes décédées – avec des milliers de votes dans les États clés.

Nous avons examiné une liste de 10.000 personnes dans l’État du Michigan dont on disait qu’elles étaient mortes mais qui ont voté – et nous avons constaté que cette allégation est fondamentalement erronée.

fraude electorale ok+ok
fraude electorale ok+ok

Roberto Garcia était sur la liste des « électeurs morts » du Michigan, mais il nous l’a dit : « Je suis définitivement en vie et j’ai définitivement voté pour Biden ! »

Les enquêtes sur d’autres listes d' »électeurs morts » ont abouti à des conclusions similaires – sans qu’aucune preuve n’apparaisse qu’il y ait eu une fraude généralisée par le biais de bulletins de vote pour des personnes décédées.

L’animateur de Fox News, Tucker Carlson, s’est excusé après avoir répété les affirmations de l’équipe de campagne de Trump et a pointé du doigt un « électeur mort » en Géorgie qui s’est avéré par la suite être en vie.

Il est arrivé, lors d’élections américaines, que des personnes décédées aient apparemment voté, mais les faits montrent que ce problème n’est pas très courant.

A lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here