Le limogeage du vice-président Oussainou Darboe par Adama Barrow intervient après plusieurs mois de tensions entre l’opposant historique à Yahya Jammeh et celui qui refuse d’être vu comme un président « par accident ».

C’est par un communiqué laconique de la présidence que les Gambiens ont appris, le 15 mars, le limogeage avec « effet immédiat » d’Ousainou Darboe, leur vice-président, ainsi que celui de deux ministres qui lui sont proches : Amadou Sanneh (Commerce) et Lamin Dibba (Agriculture).

Aussi brutale soit-elle, la rupture d’Adama Barrow, le chef de l’État, avec celui qu’il a longtemps considéré comme son « père en politique » n’a pas surpris grand monde à Banjul.

Laisser un commentaire