Grève des transporteurs – Le Cadre unitaire des syndicats des transports routiers du Sénégal (CUSTRS) a indiqué que son mot d’ordre de grève de 48h a été largement respecté à Louga, au premier jour de ce mouvement d’humeur qui a paralysé le système des transports publics au Sénégal.

Grève des transporteurs : le mot d’ordre largement respecté à Louga (responsable)

A quand la fin de la grèveLa réponse des transporteurs
A quand la fin de la grèveLa réponse des transporteurs

’’Depuis minuit, il n y a eu aucun départ, ni arrivée de voiture de transport en commun dans les gares routières de la ville. Donc le mot d’ordre est largement respecté par les acteurs », a confié Mada Diba, responsable du Groupement des transporteurs de la gare routière de Touba.

Ce mouvement d’humeur a paralysé le système des transports publics. Dans les grandes artères de la ville, dans les rues et sur les points de stationnement habituel, taxi et bus de transport en commun n’étaient pas au rendez-vous.

Sur place pour veiller au respect scrupuleux du mot d’ordre de grève

Dans les gares routières de la commune, seuls les responsables du transport étaient sur place pour veiller au respect scrupuleux du mot d’ordre de grève.

’’Tous les taxis sont immobilisés. Nous n’avons enregistré, jusqu’ici, aucune défection dans nos rangs », a indiqué à l’APS le président de l’Amicale des taxis urbains de la région de Louga, Galaye Layane.

Transport urbain - transporteurs en grève illimitée à partir de ce mercredi-car-ndiaga-ndiaye
Transport urbain – transporteurs en grève illimitée à partir de ce mercredi-car-ndiaga-ndiaye

A lire aussi

Selon lui, les grèvistes iront jusqu’au bout, car ’’les tracasseries » quotidiennes auxquelles ils sont confrontés les obligent à observer ce mouvement. ’’Nous serons en grève aussi longtemps que la situation l’exige », soutient-il d’un ton ferme.

Pour se déplacer aujourd’hui, les lougatois se sont rués sur les moto-taxis Jakaarta et les calèches.

11 revendications dont la fin des ‘’tracasseries de la police

greve-des-transporteurs-le-mot-d-ordre-largement-respecte-a-louga-responsable
greve-des-transporteurs-le-mot-d-ordre-largement-respecte-a-louga-responsable

Le CUSTRS a entamé une grève de deux jours pour exiger des autorités la satisfaction de 11 revendications dont la fin des ‘’tracasseries de la police, de la gendarmerie, des douanes’’.

Ses membres veulent aussi que l’Etat mette fin à la pratique du ‘’transport clandestin’’ par des propriétaires de véhicules particuliers.

A lire aussi

Le Cadre unitaire des syndicats des transports routiers du Sénégal proteste, avec cette grève, contre ‘’la cherté de la carte grise et le relèvement de l’âge légal pour l’obtention du permis de conduire, de 23 à 30 ans’’.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here